Huffpost Algeria mg

USA: Un candidat ne connaît pas Alep en Syrie

Publication: Mis à jour:
GARY JOHNSON
PORTLAND, ME - AUGUST 26: Former New Mexico Governor, and third party presidential candidate hopful, Gary Johnson smiles and gestures to supporters after a campaign speech at the Portland Regency Friday. Former Massachussetts Governor Bill Weld was also there. (Photo by Carl D. Walsh/Portland Press Herald via Getty Images) | Portland Press Herald via Getty Images
Imprimer

"C'est quoi Alep ?" Un candidat indépendant à l'élection présidentielle américaine, Gary Johnson, s'est attiré les sarcasmes des réseaux sociaux sous le hashtag #WhatisAleppo, en posant cette question surprenante après avoir été interrogé en direct sur la ville syrienne assiégée depuis des mois.

"Que feriez-vous s'il vous étiez élu à propos d'Alep ?", ville du nord de la Syrie assiégée par le régime, qui fait régulièrement la Une des journaux, a demandé à M. Johnson le journaliste Mike Barnicle dans l'émission matinale "Morning Joe".

"Et c'est quoi Alep ?", demande alors le candidat libertarien Gary Johnson, l'air surpris.

"Vous vous moquez de moi", lui répond le journaliste. "Non", s'enfonce M. Johnson. "Alep est en Syrie, c'est l'épicentre de la crise des réfugiés", lui explique doctement l'animateur de l'émission.

Cette gaffe a généré le hashtag #WhatisAleppo qui se répandait comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Gary Johnson obtiendrait 13% des voix, selon une moyenne de sondages réalisés pour le Washington Post dans les 50 Etats et publiés mardi.

Capitale économique de Syrie avant la guerre, la métropole d'Alep est divisée depuis 2012 en quartiers Ouest tenus par le régime et en secteurs Est sous contrôle des rebelles. Ces derniers sont bombardés au quotidien par les avions du régime et par ceux de son allié russe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.