Huffpost Tunisie mg

Tunisie: 7 agents de l'aéroport Tunis-Carthage arrêtés pour vol, le ministre des Transports annonce des mesures face à ce fléau

Publication: Mis à jour:
AEROPORT
flickr/habib mhenni
Imprimer

7 mandats de dépôt ont été émis par le ministère public à l'encontre de 7 agents de l'aéroport Tunis-Carthage a affirmé le porte-parole du Tribunal de première instance, Sofiène Sliti sur les ondes de la radio Shems FM.

Soupçonnés de vols de bagages, ces agents ont été arrêtés pour "deux affaires différentes" affirme Sliti. "La première a eu lieu le 31 août, alors que la seconde a eu lieu de 1er septembre" a t-il indiqué.

Selon le porte-parole du Tribunal de première instance,"la première affaire concerne un ressortissant algérien qui a perdu la somme de 1.425 euros ainsi que d'autres papiers. Avec l'accord du ministère public, 5 agents ont été arrêtés dont deux responsables et 3 agents d'entretiens qui sont en détention" et passeront devant la chambre correctionnelle du Tribunal de première instance de Tunis pour vol.

"La deuxième affaire, en date du 1er septembre, concerne le dépôt de plaintes de la part de nombreux fonctionnaires et voyageurs suite au vol de leurs bagages à l'aéroport Tunis-Carthage" a indiqué Sofiène Sliti.

Concernant cette affaire, 4 personnes ont été arrêtées. Deux d'entres elles ont été relâchées après enquête alors que deux autres ont été placées en détention.

Le ministre des Transports annonce des mesures

De son côté, le ministre des Transports Anis Ghédira a affirmé sur la chaine TNN que des mesures ont été prises afin d'éviter que de tels vols ne se répètent. Pour ce faire, "les opérations de surveillance ont été multipliées au niveau de l'aéroport" a-t-il indiqué.

"Nous avons pris la décision que, pour chaque avion, le vidage et le remplissage des soutes, sera faite sous le regard d'un agent de contrôle" a indiqué le ministre des Transports.

Enfin selon Anis Ghédira: "Tout agent suspecté de vol ou ayant une plainte déposée à son encontre pour vol, sera interdit d'entrée à l'aéroport".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.