Huffpost Algeria mg

Jeux Paralympiques de Rio : la boccia et le goalball, deux disciplines handisport à découvrir

Publication: Mis à jour:
Imprimer

JEUX PARALYMPIQUES - Ce 7 septembre, moins d'un mois après la cérémonie de clôture des dernier Jeux Olympiques, c'est l'édition handisport qui débute au Brésil. Pour l'occasion, quelque 4300 athlètes se disputeront 528 breloques en or dans différentes disciplines allant de l'athlétisme à la natation en passant par le cécifoot ou encore le paratriathlon.

Mais d'autres sports plus confidentiels seront aussi au programme, exclusivement réservés aux athlètes handisport. Parmi eux, la boccia et le goalball. Comme le montre notre vidéo en tête d'article, le premier est souvent considéré comme l'essence même du sport paralympique. Les joueurs qui y prennent part sont effectivement les plus lourdement handicapés des engagés et ne peuvent souvent pratiquer une autre activité sportive.

En effet, même les athlètes paralysés des quatre membres peuvent disputer des parties de boccia, grâce à des assistants et à un équipement leur permettant de jeter leur balle d'un mouvement le tête. Sport mixte ressemblant peu ou prou à de la pétanque, cette discipline est ainsi le plus ouvert des sports paralympiques, permettant même à des victimes de maladies dégénératives de prendre part à des compétitions de haut niveau.

La seconde discipline exclusivement handisport, elle, s'appelle le goalball. Un sport réservé aux déficients visuels et aux aveugles. Au goalball, tout le monde est mis à égalité par le port d'un masque occultant. En clair, chaque joueur ne peut se fier qu'à ses oreilles pour localiser la balle garnie de clochettes et tour à tour tenter de marquer des buts et d'empêcher son équipe d'en encaisser. Deux exemples parmi d'autres que les Jeux paralympiques de Rio n'ont rien à envier aux JO.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.