Huffpost Maroc mg

Le nord du Maroc de nouveau touché par un feu de forêt, 190 ha ravagés

Publication: Mis à jour:
INCENDIE
Le nord du Maroc de nouveau touché par un feu de forêt, 190 ha ravagés | DR
Imprimer

FEUX DE FORÊT - Le Maroc fait face depuis le début de l'été à une série d'incendies touchant ses forêts. Dus à la chaleur ou provoqués par l’homme, ces feux ravagent des milliers d'hectares de végétation chaque année.

Moins d'un mois après les feux de forêts qui se sont déclarées dans la commune de Jbel Lahbib (Tétouan) et les caïdats de Khmis-Sahel et Boujediane (Larache), maîtrisés après avoir détruit respectivement 85, 180 et 65 hectares de forêts, voilà qu'un autre incendie plus grave est signalé près du port Tanger Med.

Selon Akhbar Al Yaoum, le feu, qui s'est déclaré durant la nuit de lundi à mardi au niveau de la commune rurale Ksar El Majaz (province de Fahs-Anjra) a été finalement maitrisé. Il aurait cependant ravagé pas moins de 190 hectares de végétation. Les causes de l'incendie sont "humaines", a fait savoir la même source, sans préciser s'il s'agit d'un acte prémédité ou d'un incident involontaire.

250 pompiers et 3 Canadair

Plutôt dans la journée, la direction régionale du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima indiquait que plus de 250 éléments de la protection civile, des forces auxiliaires et de la délégation du HCEFLCD, ainsi que des autorités locales et des volontaires se sont mobilisés, mardi dès les premières heures, pour venir à bout de cet incendie.

Ces derniers ont été appuyés par des "moyens techniques terrestres" et trois avions "Canadair" des Forces royales air.

La force et la rapidité des vents, la difficulté du terrain et la profusion des herbes, composés essentiellement de pins, compliquent l'extinction de cet incendie, regrettait la direction régionale du HCEFLCD.

Au Maroc, 235 incendies ont été enregistrés au cours des huit premiers mois de l’année. Ils ont ravagé 1.584 hectares de végétation, selon des chiffres du HCEFLCD.

3.000 hectares ravagés chaque année

Le royaume perd chaque année 3.000 hectares de forêts qui partent en fumée depuis 1960 avec un moyenne de 290 incendies par an, indiquait en août dernier Fouad El Assali, le président du Centre national de gestion des risques climatiques et forestiers, au HuffPost Maroc. Il précisait cependant qu’"il ne faut pas se lancer dans des calculs linéaires car la forêt touchée par un incendie se régénère. Elle n’est donc pas définitivement perdue".

LIRE AUSSI: