Huffpost Algeria mg

Le ministère de la Culture interdit la projection d'un documentaire sur l'élection présidentielle de 2014

Publication: Mis à jour:
VOTE OFF
Capture d'écran
Imprimer

Le film "Vote Off", un documentaire sur l'élection présidentielle d'avril 2014, a été interdit de projection aux 14e rencontres cinématographiques de Béjaïa, a affirmé mardi 6 septembre Abdenour Hochiche, président de Project’heurts, l'association organisatrice de l’événement.

Initialement programmé pour jeudi 8 septembre à 17 heures, le film du réalisateur Fayçal Hammoum, produit par Thala Films, n'a pas obtenu le visa culturel nécessaire pour sa projection, contrairement à tous les autres films programmés.

"Nous avons reçu jeudi la liste des films qu'on a soumis au ministère pour obtenir les visas. Tous les films ont été autorisés, sauf "Vote Off"", a expliqué M. Hochiche.

"Nous avons demandé des explications mais nous n'avons toujours pas reçu de réponse", a-t-il ajouté.

Le ministère de la Culture n'a pas répondu aux sollicitations du HuffPost Algérie pour un commentaire sur cette interdiction.

"Contrainte par la loi n° 11-03 du 17 février 2011 relative à la cinématographie, décret 13-276. L’association Project’heurts se voit dans l’obligation d’annuler la projection du film", a regretté l'association organisatrice dans un communiqué.

Tout en exprimant son incompréhension, Abdenour Hochiche a annoncé que la projection a été remplacée par un débat sur la loi sur le cinéma et sur la liberté de création en Algérie, en présence du réalisateur et du producteur de "Vote Off".

Ouverte le 3 septembre dernier, la 14e édition des rencontres cinématographiques de Béjaïa se poursuivront jusqu’au 9 septembre avec de nombreux documentaires, courts et longs métrages au programme.



Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.