Huffpost Tunisie mg

Rouler utile: Deux Tunisiens et un Algérien vont faire Tunis-Alger à vélo

Publication: Mis à jour:
ALGERTUNIS
capture écran
Imprimer

En attendant de voir se concrétiser les "grands projets" pour le Grand Maghreb et de voir tenues les promesses des dirigeants des pays voisins, certains citoyens ont trouvé une issue, plus rapide.

Pas besoin de déployer les grands moyens pour ça, trois vélos, trois hommes et de la bonne volonté suffisent. C'est l'initiative prise par trois amis cyclistes, deux Tunisiens et un Algérien à savoir Adel Beznine, Aziz Tnani et Zoheir Ferdjioui, qui veulent relier les deux capitales de leurs pays respectifs: de Tunis à Alger, à travers un parcours à vélo.

Rouler utile

"A travers l’association Vélorution nous essayons depuis quelques années déjà de promouvoir le vélo en tant que moyen de transport économique, écologique et convivial. La mobilisation ensuite: nous essayons de récolter une petite somme pour acheter la fourniture scolaire au profit de familles nécessiteuses avec l’aide de l’association Inara, notre partenaire sur l’opération "vélo scolaire". "C’est ce qu’on appelle 'rouler utile" précisent-ils dans un communiqué rendu public sur leur page facebook.

Et d'ajouter "on roule pour partager un récit d’aventure, élargir le champ du possible, insuffler l’espoir".

De la Casbah de Tunis à la Casbah d'Alger

Il est à noter que l'aventure commencera le 1er Octobre 2016 et durera de 12 à 15 jours. Les cyclistes ont prévu de rouler à 80 km/Jour moyennant une distance de 1000 Km.

Contacté par le HuffPost, Adel Beznine l'un des initiateurs de l'action a déclaré que la préparation physique des cyclistes est en cours avec "des circuits de 80Km/h par jour pendant une douzaine de jours".

Pour ce qui est du sponsoring il précise que la levée de fonds ne se fera pas suivant un modèle de crowdfunding mais qu'ils sont plutôt à la recherche d'un sponsors qui portera les couleurs de cette action, selon ses dires.

"Nous avons une liste de matériel de première nécessité à savoir des médicaments, des sacoches, des signalétiques et une connexion internet pour assurer la communication. Cela dépendra de la levée de fonds", a-t-il indiqué.

Interrogé sur le soutien apporté par des organismes officiels à cette initiative, des deux côtés algérien et tunisien, Benzine précise que cette action se veut apolitique et qu'il ne s'agit pas d'un événement sportif, mais culturel selon lui.

Pour les soutenir, une page facebook existe déjà.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.