Huffpost Tunisie mg

Tunisie- Ben Guerdane: L'UGTT met en garde contre l'instrumentalisation des contestations pour semer le terrorisme

Publication: Mis à jour:
BEN GUERDANE
Facebook Ben Guerdane tv
Imprimer

BEN GUERDANE- L'union générale tunisienne du Travail (UGTT) a affirmé, via un communiqué publié le 6 septembre, son soutien aux revendications économiques et sociales des habitants de Ben Guerdane, tout en mettant en garde contre l'instrumentalisation des contestations pour semer le terrorisme.

"Il faut prendre au sérieux et ne pas laisser trainer, comme toujours, les revendications exprimées par les habitants et ce, loin de l'instrumentalisation politique(...) Toutefois nous exprimons notre rejet de toutes les formes de violence lors des protestations. Nous implorons les jeunes de Ben Guerdane de se montrer responsables et ne pas suivre les appels à la discorde et aux destructions des ennemis de la Nation".

Le communiqué fait notamment allusion à une éventuelle menace terroriste qui se nourrirait de ce chaos: "Soyons vigilants face aux stratégies de certains de s'introduire dans le territoire tunisien, en profitant également de la conjoncture libyenne, pour propager l'anarchie, disséminer la pensée takfiriste criminelle et attaquer par là l'entité de l'Etat", conclut le communiqué.

Il est à noter qu'une délégation de l'UGTT, présidée par son président Houssine Abbassi s'est réunie, mardi 6 septembre, avec le chef du gouvernement Youssef Chahed.

La ville de Ben Guerdane est en proie à des vives tensions marquées par la violence: Un sit-in a été lancé dans la ville de Ben Guerdane, avec l’installation d’une tente au centre ville au terme d’une marche de protestation dans la cité contre la mort récente d’un contrebandier dans la zone tampon, limitrophe de la Libye,m. Des actes de sabotage ont pris pour cible les entreprises de construction de l’autoroute Medenine-Ras Jedir.

LIRE AUSSI:

Tunisie: Sit-in ouvert et actes de destruction à Ben Guerdane suite à la mort d'un contrebandier

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.