Huffpost Maroc mg

En Grèce, une Américaine mormone tombe sous le charme d'un migrant marocain

Publication: Mis à jour:
CARLY HARRIS
L'histoire de ce couple maroco-américain est juste incroyable | Carly Harris
Imprimer

AMOUR - Il a fait clandestinement le voyage depuis le Maroc jusqu'en Grèce dans l'espoir de trouver une vie meilleure en Europe. Elle est venue de l'Utah aux Etats-Unis pour améliorer le quotidien des réfugiés de l'un des nombreux camps que compte le pays. Soufiane El Yassami, marocain de confession musulmane et Carly Harris, une Américaine mormone, ne s'attendaient certainement pas à tomber amoureux l'un de l'autre, encore moins dans de telles conditions.

Tout a commencé en décembre 2015 lorsque Carly Harris voit une vidéo circuler sur les réseaux sociaux, dans laquelle les conditions de vie des réfugiés du camp Moria, situé sur l'ile de Lesbos, étaient décrites. Elle et son cousin ressentent alors le besoin immédiat de se rendre sur place.

"Nous avions tous les deux vraiment l'impression que nous avions besoin d'y aller", raconte Carly Harris au journal USA Today.

Du thé chaud et des couvertures

Après plusieurs tentatives avortées pour joindre les responsables du camp, les deux jeunes Américains décident d'y aller quand même. "Nous sommes arrivés en Grèce sans aucun plan", se rappelle-t-elle. "Nous sommes partis au camp et avons demandé où nous pouvions aider. Ils ont dit: ici. Nous avons donc déposé nos sacs et travaillé, pendant près d'un mois".

Sur place, le rôle des bénévoles se résumait à aider les personnes à sortir de l'eau glacée et leur donner des couvertures. Carly avait pour mission de donner aux hommes, femmes et enfants arrivés de Turquie par la mer, du thé chaud et des vêtements secs. Soufiane El Yassami en faisait partie. Lorsqu'il rencontre la jeune femme, il lui dit qu'elle a de jolis yeux. Elle le remercie, sans plus.

Ce n'est que lorsqu'elle apprend, un jour, que le jeune Marocain avait été arrêté avec plusieurs immigrés qu'elle se rend compte qu'il comptait déjà pour elle.

Retour au Maroc

Placé dans une prison de l'île avec plusieurs autres immigrés nord-africains, il réussit quand même à se connecter sur Facebook pour prendre contact avec la jeune fille. Il lui explique alors que pour qu'il soit libéré, il doit accepter de revenir au Maroc. C'est ce qu'il a fait après un mois passé derrière les barreaux.

De retour à Casablanca, leur histoire n'est pas pour autant terminée. Carly s'est rendue récemment au Maroc pour lui rendre visite, rapporte la même source. Elle a même pu assister au mariage de son frère.

Et pour leur dernier jour passé ensemble au royaume, les deux jeunes tourtereaux ont distribué des couvertures aux sans-abris. Objectif: montrer à la jeune femme qu'il était en mesure d'aider les gens comme elle l'avait aidée quand ils se sont rencontrés.

LIRE AUSSI:

Close
Une journée dans les camps de réfugiés
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée