Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Un bilan touristique déficitaire au terme de la saison estivale

Publication: Mis à jour:
TOURISM TUNISIA
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Le tourisme tunisien est toujours dans le coma. Depuis les attentats de 2015, le flop du secteur se poursuit mettant en péril les avoirs nets en devises du pays. Tous les indicateurs du secteur virent au rouge. Le tourisme tunisien subit les contrecoups d’une situation sécuritaire imprévisible et de la persistance des menaces terroristes.

Des recettes touristiques en baisse de 15% par rapport à 2015 et de 33,8% par rapport à 2010

Le bilan du secteur arrêté du 1er janvier au 20 août 2016 fait état d’une baisse des recettes touristiques de 15% passant de 2123,6 millions de dinars en 2010 à 1653 millions de dinars en 2015 pour atteindre 1405,5 millions de dinars, fin août 2016.

En dépit des efforts de promotion de la destination et la volonté des professionnels de sauver la saison, les chiffres parlent d’eux-mêmes, le secteur ne remonte toujours pas la pente et ne retrouve toujours pas son niveau d’avant-révolution.

Selon la direction des études relevant de l’ONTT, la baisse des recettes touristiques est estimée à 33,8% par rapport à 2010.

3,5 millions de touristes à fin août 2016

3.502.580 arrivées aux frontières ont été enregistrées à fin août 2016 contre 3.628.069 une année auparavant et 5.178.212 en 2010.

Moins de 4 millions de touristes ont ainsi visité la Tunisie au terme de la saison estivale, des chiffres alarmants très loin des prévisions et des estimations avancées par Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme au mois de mai 2016. La ministre avait annoncé à l'époque que le pays comptera près de 5,5 millions de visiteurs étrangers en 2016..

Un écart ainsi très important entre les réalisations et les prévisions.

Les nuitées globales sont en repli de 6,7% par rapport à l’année dernière et de 52,5% par rapport à 2010.

404.134 touristes Russes ont visité la Tunisie à fin août 2016

S’agissant des entrées des non résidents par nationalité, quasiment tous les marchés émetteurs sont dans le rouge. Le marché européen affiche une baisse de 11,6%.

904.484 Européens ont visité la Tunisie selon les données préliminaires de l’ONTT contre 1.023.533 une année auparavant.

Le marché anglais a enregistré une chute de 92,7%. Une baisse respective de 24,1% et de 53,9% a été enregistrée par les marchés français et allemand.

Les seuls marchés qui ont sauvé la saison sont respectivement les marchés russe et ukrainien. 404.134 touristes russes ont visité la Tunisie du 1er janvier au 20 août 2016, soit une hausse de 797,6% par rapport à 2015.

Une hausse de 15,5% du marché algérien

Pour ce qui est du marché maghrébin, le seul marché qui a affiché une croissance positive est celui algérien. Lequel a enregistré une croissance de 15,5%, soit 987.194 touristes Algériens.

Les marchés libyen, marocain et mauritanien enregistrent une baisse respective de 17,3%, de 16,4% et de 18%.

Les marchés nord américains et moyen orientaux ont respectivement baissé de 4,1% et de 36,3%.

Par ailleurs, le nombre d'arrivées des Tunisiens résidents à l’étranger a pour sa part augmenté de 2,9% passant de 2.807.758 personnes en 2015 à 2.658.448 cette année.

Tel est le bilan du tourisme tunisien à la fin d’une saison estivale difficile.

Un bilan déficitaire à tous les niveaux, en attendant que le secteur retrouve à moyen et long termes un rythme pouvant permettre de renouer avec une croissance positive et hisser le niveau de croissance vers le haut.

ontt
ontt


ontt
ontt
ontt

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les sites tunisiens classés à l'UNESCO
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction