Huffpost Tunisie mg

Neuf jeunes femmes s'attaquent, la nuit, au domicile du gouverneur de Kasserine

Publication: Mis à jour:
KASSERINE
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Le domicile du gouverneur de Kasserine, Chedhli Bouallegue a été attaqué à coups de pierres par un groupe de jeunes femmes protestataires appelant à la régularisation de leur situation professionnelle, dans la nuit de dimanche à lundi, a déclaré le gouverneur à Mosaique Fm.

"Il s'agit de neuf jeunes femmes qui ont appelé au recrutement immédiat et à la régularisation de leur situation professionnelle. J'ai tenté de calmer la situation en leur expliquant que leur dossier est cours et que le chef du gouvernement Youssef Chahed en a été informé lors de sa dernière visite à Kasserine" lance-t-il.

Cela étant, le discours tenu par Bouallegue n'a pas réussi à pondérer la colère des jeunes femmes qui auraient menacé de se suicider en utilisant des objets tranchants, devant la famille de ce dernier, l'une d'elles a piqué une crise d'hystérie, selon lui.

Face à cette situation, le gouverneur dit avoir fait partir sa famille à Tunis, loin des tensions. Il précise que de son aînée de 12 ans, est en état de choc.

Chedhli Bouallegue a décidé de poursuivre ces jeunes femmes en justice pour violation de domicile.

A noter que les noms des jeunes femmes en question figurent dans la liste des 79. Il s’agit de la liste publiée en janvier dernier avec les noms des nouvelles recrues. Le jeune Ridha Yahiaoui avait trouvé la mort dans ce contexte, suite à une électrocution et une chute d'un poteau électrique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.