Huffpost Tunisie mg

Pétrole: Vers un accord entre l'Arabie Saoudite et la Russie pour le gel de production

Publication: Mis à jour:
PTROLE
Keystone-France via Getty Images
Imprimer

Lors du G20 en Chine, un accord a été signé entre les ministres de l'énergie saoudien et russe pour soutenir les prix du pétrole, a rapporté Les Echos.fr, lundi 5 septembre.

Un éventuel gel de la production a été discuté entre les deux pays. Le gel, n'est pas prévu pour demain, selon le Royaume "Il n'est pas nécessaire actuellement de geler la production. Nous avons encore le temps pour une telle mesure" a précisé Khaled al-Faleh, ministre saoudien de l'énergie lors d'une interview accordée à Alarabiya.net.

Il précise que l'accord signé entre l'Arabie Saoudite et la Russie est important puisque la Russie est le plus gros producteur de pétrole au monde et l'Arabie Saoudite témoigne d'une grande influence en matière d'energies selon ses dires. Il ajoute que des réunions mensuelles ou semestrielles auront lieu entre entre les membres de la commission russe et saoudienne pour contrôler les prix du pétrole et prendre la décision du gel au bon moment.

Dans ce contexte, les deux pays participeront à un groupe de travail à Moscou en octobre dans le but de présenter "des recommandations concernant les mesures et les actions communes à prendre pour garantir la stabilité et prédictibilité du marché ".

Suite à cette déclaration qui intervient six mois après l'échec des pourparlers de Doha en vue d’un accord sur les niveaux de production pour tenter de stabiliser le marché, le prix du baril de pétrole a bondi de quelque 5% à Londres et à New York.

Il est à noter que depuis la fin de semaine dernière, une mobilisation des pays producteurs a été remarquée dans le but de soutenir les prix en multipliant les déclarations. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré dans une interview accordée à la chaîne Bloomberg qu'un accord sur un gel de production serait "une bonne décision ".

La Russie, non membre de l'OPEP, devrait envoyer une délégation lors de la réunion de novembre de l'OPEP afin de discuter d'un gel de la production.

Pour rappel, les membres de l'OPEP doivent s'entretenir sur le potentiel gel de la production lors d'une réunion en parallèle d'une conférence sur l'énergie en Algérie entre le 26 et le 28 septembre.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.