Huffpost Maroc mg

L'Aïd Al Adha, ou le business juteux du mouton 2.0

Publication: Mis à jour:
SHEEP MOROCCO
L'Aïd Al Adha, ou le business juteux du mouton 2.0 | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

E-COMMERCE - Les moutons à l'heure du 2.0. A l’approche de l’Aïd Al Adha, célébré au Maroc le 12 septembre prochain, de plus en plus d'éleveurs d’ovins exposent leurs bêtes sur le vaste supermarché qu’est devenu le web. Face à la montée en flèche du nombre d'abonnés Internet au royaume, les marchands de moutons sur le web tentent ainsi de se tailler une part des 10 milliards de dirhams que brasse chaque année la vente des animaux d’abattage.

Les moutons vendus plusieurs jours avant l'Aïd

Le premier site à s'être lancé dans l’aventure est Alhawli.com. C'est en 2008 que son fondateur, Mohamed Sriti, a eu l'idée de lancer ce projet. A l'époque, cet ingénieur de formation vendait ses bêtes dans une ferme. Classique. "Un jour, des amis m'ont dit qu'ils aimeraient voir à quoi ressemblent mes moutons sans pour autant faire plusieurs kilomètres. Je leur ai alors gravé des CD avec leurs photos. De là m'est venue l'idée de lancer ce site", nous raconte l'heureux patron.

Chaque année depuis 2008, la quasi-totalité des moutons exposés sur le site sont vendus, souvent plusieurs jours avant l'Aïd. Cette année, sur les 170 moutons exposés, plus des deux tiers ont déjà été écoulés, alors même que la fête du sacrifice ne sera célébrée que dans une semaine. Mais si l'achat se fait en quelques clics, il faut toutefois récupérer l'animal sur place au quartier Hay Riad à Rabat, le site ne proposant pas de service de livraison à domicile. Qu'en est-il du prix? "Il faut compter 2.500 dirhams en moyenne, car cette année, les prix sont particulièrement élevés".

"Lmlih btamane"

S'il est précurseur, Alhawli n'est pas le seul à avoir investi ce créneau. Ses deux principaux concurrents se nomment Hawli.net et Sardi.ma. Curieusement, les deux ne sont pas opérationnels cette année pour des raisons d'ordre logistique. Restent les sites de petites annonces, qui sont également une aubaine pour les vendeurs. Dans la rubrique animaux du site Avito, plus de 300 annonces sont répertoriées dans les quatre coins du pays. En bons commerciaux, les vendeurs n’hésitent pas à vanter les qualités de leurs ovins "100% bio et sous surveillance vétérinaire " pour convaincre les acheteurs potentiels.

On trouve de tout sur Avito, des "moutons obèses avec des dents de lait", aux "jeunes agneaux dont la viande est de qualité supérieure". "Lmlih btamane" (la qualité a un prix), argumente l'un des annonceurs. Difficile toutefois de définir une fourchette moyenne des prix, la vente se faisant souvent après négociation, à la tête du mouton (ou du client).

LIRE AUSSI:
Close
Les traditions culinaires marocaines du ramadan selon les régions
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée