Huffpost Algeria mg

Pétrole: Russie et Arabie saoudite prônent une coopération renforcée

Publication: Mis à jour:
PUTIN AL SAUD
HANGZHOU, CHINA - SEPTEMBER 4, 2016: Russia's President Vladimir Putin pictured during a meeting with Saudi Arabian Deputy Crown Prince and Defence Minister Mohammed bin Salman as part of the G20 Summit in Hangzhou, China. Alexei Druzhinin/Russian Presidential Press and Information Office/TASS (Photo by Alexei Druzhinin\TASS via Getty Images) | Pool via Getty Images
Imprimer

Le président russe Vladimir Poutine et le vice-prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, réunis dimanche à Hangzhou en marge du G20, ont prôné une coopération renforcée, notamment dans le domaine pétrolier, entre leurs deux pays, les plus gros producteurs d'or noir.

"Nous attachons beaucoup d'importance au renforcement de la coopération mutuellement avantageuse avec l'Arabie saoudite. Cela concerne nos relations bilatérales, compte tenu que nous sommes les plus gros exportateurs de pétrole, tout comme les questions internationales", a déclaré M. Poutine.

"Nous estimons que sans l'Arabie saoudite, on ne peut régler aucun problème important dans la région, et pour nous, c'est très important de maintenir un dialogue permanent avec vous", a-t-il souligné.

Mohammed ben Salmane a de son côté assuré que les relations entre l'Arabie saoudite et la Russie étaient aussi "stratégiques", et que "la coopération et la coordination" entre les deux pays étaient "très importantes".

"Sans participation de la Russie et de l'Arabie saoudite, on ne peut avoir de politique stable dans le domaine pétrolier", a-t-il estimé, alors que les prix de l'or noir ont fortement chuté ces deux dernières années.

Cette chute des prix a durement frappé l'économie des producteurs du pétrole, notamment celle de la Russie déjà affaiblie par les sanctions occidentales en raison de la crise ukrainienne.

"A l'aide de notre coopération, nous pourrons obtenir beaucoup d'avantages en ce qui concerne le développement intérieur de la situation sur le marché pétrolier", a ajouté Mohammed ben Salmane, alors que des spéculations vont bon train depuis des mois sur un éventuel gel de la production de pétrole par les principaux exportateurs.

Aucun accord dans ce domaine n'a toutefois été annoncé à l'issue de la rencontre.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.