Huffpost Maroc mg

26 pays ont ratifié l'accord de Paris sur le climat, plus que 154 (mais 29 feront l'affaire)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ENVIRONNEMENT - "Il y a encore 6 mois, cela semblait impossible". Lou Léonard, vice-président en charge du changement climatique de WWF aux États-Unis, a de quoi se réjouir. Samedi 3 septembre, les deux plus grands pollueurs de la planète, la Chine et les États-Unis, ont ratifié l'accord sur le climat négocié durant la COP21 à Paris.

L'accord de Paris, qui vise à contenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2° voire 1,5°C par rapport au niveau pré-industriel, pourra être considéré par les générations futures comme "le moment où nous avons enfin décidé de sauver notre planète", a commenté Barack Obama, présent en Chine à l'occasion du G20.

L'ONG WWF espère maintenant un effet d'entraînement parmi les autres nations. Car, pour l'instant, les pays ayant ratifié le texte ne sont pas tenus de mettre en place les termes de l'accord. Pour entrer en vigueur comme prévu à compter de 2020 et rendre obligatoire le respect de ses termes, l'accord de Paris doit être ratifié par au moins 55 pays sur ses 180 signataires, qui doivent totaliser 55% des émissions mondiales à effet de serre.

Jusqu'à présent, seuls 24 pays étaient allés au bout du processus, selon le site des Nations unies: surtout des petits États insulaires, les plus exposés mais ne représentant que 1,08% des émissions. D'après l'ONU, la Chine totalise 20% des émissions de gaz à effet de serre, et les États-Unis 18%... le total des émissions de gaz à effet de serre prises en compte par l'accord dépasse donc les 39%.

L'institut Climate Analytics a recensé 34 pays s'étant engagés à ratifier l'accord climatique d'ici à fin 2016 (Brésil, Canada, Indonésie, Japon, Iran...). La France l'a fait mi-juin, les autres membres de l'Union européenne doivent encore l'imiter. L'Inde et la Russie font partie des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre dont la ratification est vivement attendue.

"Certains pays ... ne savent même pas qu'il faut ratifier. Ils ont signé à Paris, ils pensent que les choses sont faites et que maintenant les choses suivent leur cours", avait confié Ségolène Royal en marge d'une visite dans l'Arctique fin août. Mais la présidente de la COP21 dit garder "bon espoir que tout ce processus soit finalisé avant la COP22", qui se tiendra à Marrakech, au Maroc, du 7 au 18 novembre.

LIRE AUSSI: