Huffpost Maroc mg

Baisse de 3% des nuitées à Marrakech durant le premier semestre 2016

Publication: Mis à jour:
MARRAKECH
A view of Djamaa Lafna square and its restaurants in Marrakesh's old city December 18, 2014. Picture taken December 18, 2014. REUTERS/Youssef Boudlal (MOROCCO - Tags: SOCIETY TRAVEL) | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

TOURISME - La locomotive du tourisme marocain n'est pas au meilleur de sa forme. La ville ocre a enregistré une baisse de 3% des nuitées dans les hôtels classés durant le premier semestre 2016, par rapport à la même période de l’année écoulée, indique le Centre régional du tourisme (CRT) de Marrakech dans un communiqué diffusé vendredi.

Dans le détail, le mois de juin a accusé la plus forte baisse (-20%), suivi du mois de février (-2%) et du mois de janvier (-1%) alors que le mois de mars a enregistré une hausse de l’ordre de 2%.

Si le CRT ne donne pas d'explication par rapport à la baisse significative observée en juin dernier, elle est probablement due au mois de ramadan, qui a démarré le 7 juin 2016.

Le taux d’occupation a, lui, atteint 44% durant la période janvier-juin tandis que la durée moyenne de séjour est de 3 nuits. L’évolution par mois du niveau du taux d’occupation fait ressortir que le mois d’avril arrive en tête, avec un taux d’occupation de 60%, suivi du mois de mai (52%), et du mois de mars (48%).

Les British aiment Marrakech

Par marchés émetteurs de touristes, le Royaume-Uni a enregistré la plus forte hausse (+23% et 501.421 touristes), durant le premier semestre de cette année, suivi des pays arabes (+21% et 89.361 touristes) et des Etats-Unis (+2% et 55.402 touristes). L’Italie et l’Allemagne ont enregistré la plus forte baisse avec respectivement -40% et -38%, suivies de la Belgique (-18%), des Pays-Bas et la France avec -14% chacun.

Ce nouvel engouement des Anglais pour la ville ocre avait récemment été évoqué par le journal britannique Daily Mail, qui plaçait Marrakech parmi les destinations préférées des Londoniens, décidément friands du soleil flamboyant de la ville.

Marrakech n'est pas la seule ville marocaine touchée par la crise que connait le secteur du tourisme. Le nombre de touristes qui ont visité le Maroc à fin juin 2016 était de 4,2 millions, soit une baisse de 2,6% par rapport à la même période de l'année 2015, selon des chiffres de l’Observatoire du Tourisme publiés en août dernier.

Les MRE pour minimiser les dégâts?

Les Marocains résidant à l'étranger (MRE) qui rentrent en vacances lors des périodes de pointe du secteur ont quelque peu minimisé les dégâts. Au cours des cinq premiers mois de l’année, le flux des touristes MRE qui ont visité le royaume a augmenté de 3,4%. Avec la fête de l’Aïd El Kébir prévue le 12 septembre, il faudra peut-être prévoir une hausse dans les arrivées des Marocains de la diaspora, ou s'attendre à ce que ceux qui sont déjà sur le sol marocain prolongent leurs vacances.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les meilleurs nouveaux hôtels de luxe à Marrakech selon Condé Nast Traveler
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction