Huffpost Maroc mg

Le Maroc poursuit son "opération d'assainissement" à Guergarate

Publication: Mis à jour:
GUERGUERAT
DR
Imprimer

TRANSPORT - "L’opération d’assainissement menée dans la région de Guergarate au Sahara marocain, se poursuivra conformément aux objectifs fixés en coordination avec la Minurso". Cette déclaration du ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad, faite jeudi lors d'une réunion du Conseil de gouvernement, intervient alors que la situation est de plus en plus tendue entre le Maroc et le Polisario dans cette localité située dans la zone tampon.

''Cette opération intervient en raison du danger d'insécurité dans cette région qui connait la prolifération du trafic et du commerce de drogues et d’autres commerces illicites, outre les entraves qui se dressaient devant la fluidité de la circulation à destination de la Mauritanie", a poursuivi le ministre.

L'opération en question, qui s'inscrit dans le cadre d'un plan "d'assainissement" mené au niveau de cette région limitrophe de la Mauritanie par les services de sécurité et de la douane, consiste en le goudronnage d'une route longue de 3,8 kilomètres au niveau de cette région, "dans le but de renforcer le réseau routier, de répondre aux aspirations des personnes œuvrant dans le secteur du commerce et de mettre fin aux activités de contrebande et de commerce illicite dans cette zone", indiquait récemment wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab dans un communiqué.

LIRE AUSSI: Le Maroc entame le goudronnage d'une route à Guerguerat, près de la Mauritanie

Toujours est-il que cette opération a suscité la colère du Polisario, qui a aussitôt saisi l'ONU pour "dénoncer une incursion militaire marocaine" qui constituerait une "violation de l'accord de cessez-le-feu".

Dans un communiqué diffusé dimanche, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté le Maroc et le mouvement séparatiste à cesser toute action risquant de mener à une escalade militaire aux frontières de la Mauritanie.

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, "cette opération a été menée dans le strict respect des dispositions relatives au cessez-le-feu, en particulier l’accord militaire numéro 1", a rapporté le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi dans un communiqué lu à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement.

Dans ce même communiqué, le gouvernement se dit mobilisé "pour faire face à toutes les provocations et manœuvres''.

LIRE AUSSI: Opérations marocaines près de la frontière mauritanienne: l'Intérieur s'explique