Huffpost Algeria mg

Gabon: des ressortissants algériens et leurs familles évacués (MAE)

Publication: Mis à jour:
GABON
La police gabonaise lutte contre les barricades dressées dans les environs de l'Assemblée nationale, le 1er septembre 2016 à Libreville | AFP
Imprimer

Au lendemain de la nuit d'émeutes meurtrières et de pillages à Libreville et dans d'autres villes du Gabon après la réélection de Ali Bango, l'Algérie a décidé l'évacuation de ses ressortissants se trouvant dans ce pays.

Des ressortissants algériens exerçant dans le domaine pétrolier à Port-Gentil, deuxième ville du Gabon, ont été évacués avec leurs familles, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué relayé par l'Agence de presse algérienne (APS)

Le MAE exprime son inquiétude et affirme suivre "de près" la situation de la communauté algérienne dans ce pays.

A la lumière des événements survenus au Gabon au lendemain de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel du 27 août, les services de l'ambassade d'Algérie dans la capitale gabonaise Libreville, "sont en contact permanent avec les autres membres de notre communauté sur place", a précis le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La cellule de suivi du ministère suit l'évolution de la situation et des mesures ont été prises pour assurer la protection de nos ressortissants et leur apporter toute l'assistance requise", a-t-on assuré de même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.