Huffpost Tunisie mg

Be'Art: Gares et écoles transformées en galeries d'art

Publication: Mis à jour:
ART DE RUE
Facebook./Les Volontaires
Imprimer

"Be'Art" est le nom d'une campagne qui allie environnement (Biaa) et Art, lancée par les jeunes de l'association "Les Volontaires" et sponsorisée par la SNCFT.

"Pour y arriver, il faut persévérer"

"Au début, nous avons rencontré des problèmes pour le financement de notre projet," affirme Najla Benslama, membre de l'association, au HuffPost Tunisie, "Ce n'était pas si simple, mais on a finalement pris contact avec la SNCFT, qui nous a procuré le matériel nécessaire".

Des randonnées sont aussi organisées par "Les Volontaires" afin d'encourager le tourisme interne, et aussi pour financer une partie de leurs projets.

Un travail acharné par ces jeunes artistes tunisiens, dont la moyenne d'âge est de 20 ans, en vue d'embellir leur pays et de sensibiliser les gens à la protection de l'environnement.

De Borj Sedria à Hammam Lif et de Hammam Lif à Ezzahra, les gares de métro ont été vêtues par des œuvres d'art, réalisées par les membres de cette association, effaçant ainsi les tags et autres graffitis qui polluaient auparavant les murs de ces mêmes gares. Accompagnés par le guitariste Moetaz Jabri, qui vient égayer encore plus l'atmosphère avec sa musique, voici quelques images de leurs réalisations:

Close
"Be'Art' par l'association Les Volontaires, Graffitis dans les gares et écoles de Tunisie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée



Leur première action s'est déroulée en Mars 2016, la deuxième en août, et ce, dans les gares citées ci-dessus. Prochainement, ce sont les écoles des régions rurales qui seront décorées, sous le nom de Be'Art School.

Les Projets se multiplient

Une première action dans ce cadre a été lancée à Bizerte, à l'école primaire de Bazina, en collaboration avec l'Union des Associations Humanitaires Tunisiennes et le Ministère de l'Education. Et le boulot n'est pas encore fini. Les membres de Be'Art y retourneront les 3 et 4 septembre.

Et les dates s'accumulent, car "Les Volontaires" ont été sollicités par une autre école primaire Sleh Eddine Bouchoucha à Hammam-Lif, pour apporter sourires aux enfants.

Ils ont aussi été invités pour participer à la célébration de la journée internationale de la démocratie, qui se déroulera du 15 au 18 septembre.

LIRE AUSSI:

  • "La Tunisie à l'honneur durant 'La Semaine de la Démocratie' à Genève
  • Ces actions permettent non seulement d'apporter une touche de beauté et de joie à ces endroits, mais aussi de donner aux graffeurs tunisiens la possibilité d'exercer leur art, sans sanctions.

    Une prise de conscience

    En ce qui concerne leurs objectifs, Najla Benslama s'est adressé au HuffPost Tunisie:"Les graffitis parlent aux jeunes tunisiens, et les moins jeunes, bien plus que les paroles. C'est pourquoi nous avons choisi cette forme d'art." dit-elle, "le but est de les sensibiliser et les pousser à respecter l'environnement, ne plus jeter les ordures par terre."

    Afin de veiller à la propreté des endroits publics, des bennes ont été placées dans les gares où les actions de Be'Art ont eu lieu.

    Une prise de conscience par les jeunes tunisiens qui se manifeste, de plus en plus, à travers l'art et la culture, mettant ainsi leur créativité au service de la communauté.

    LIRE AUSSI:
    Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

    À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

    Close
    Le HuffPost Tunisie s'est également perdu à Djerbahood
    sur
    Partager
    Tweeter
    PUBLICITÉ
    Partager
    fermer
    Image affichée

    Suggérer une correction