Huffpost Algeria mg

Football-Violences: Raouraoua annonce le retour des policiers dans les stades

Publication: Mis à jour:
VIOLENCE
DR
Imprimer

Les policiers retourneront dans les stades du championnat en Algérie après des violences dans les tribunes lors des deux premières journées, a annoncé vendredi 2 septembre Mohamed Raouraoua, le président de la fédération algérienne de football.

Le nombre des éléments de la police assurant la sécurité dans les stades a été réduit cette saison suite à la décision du directeur général de la Sûreté nationale Abdelghani Hamel le 19 juillet dernier de retirer progressivement les policiers qui seront remplacés par des stadiers.

"Au vu de ce qui s'est passé lors des deux premières journées du championnat, les policiers vont réapparaître de nouveau, mais avec un nombre réduit, au niveau des tribunes et les accès au stade. Toutefois, le retrait progressif des policiers est toujours maintenu comme décidée auparavant par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN)", a déclaré M. Raouraoua à la radio algérienne.

La première journée du championnat de Ligue 1, disputée le week-end du 19 et 20 août, a été marquée par un nombre d'incidents entre supporters survenus dans pas moins de quatre stades du pays.

"...Mais en vain"

La décision de remplacer la police par des stadiers fait suite aux cahier des charges imposé aux clubs professionnels depuis 2013 mais ces derniers n'ont visiblement pas pris les mesures nécessaires.

"Nous avons saisi les clubs qu'il devront impérativement prendre en charge de l'aspect organisationnel de leurs rencontres. La FAF et la DGSN ont décidé de céder leur quote-part des recettes des rencontres pour permettre aux clubs de les utiliser pour la formation des stadiers, mais en vain", a regretté le président de la FAF.

Avec le maintien de cette nouvelle mesure, les présidents de clubs qui nourrissaient des craintes énormes quant à la réussite de la démarche, "doivent se soumettre à la nouvelle conjoncture", a-t-il affirmé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.