Huffpost Tunisie mg

"Nous sommes en guerre" affirme Youssef Chahed lors d'une visite à Kasserine

Publication: Mis à jour:
YOUSSEF CHAHED
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Le Chef du gouvernement s'est rendu, Jeudi 1er septembre, à la ville de Kasserine et ce suite aux attaques terroristes perpétrées dans la région en début de semaine mais aussi après l'accident de la route qui a conduit à la mort de 16 personnes dans la délégation de Foussana.

Après s'être rendu à une caserne de la région afin de "remonter le moral et encourager les forces sécuritaires" face à "la guerre" que mène la Tunisie face au terrorisme, Youssef Chahed a affirmé lors d'un point de presse que "toutes les mesures nécessaires seront prises" pour vaincre le terrorisme.

Selon Youssef Chahed, "nous vivons aujourd'hui une guerre contre le terrorisme, une guerre au sens propre du terme. Il faut que l'on soit tous solidaires derrière nos forces de l'ordre et cette étape est très importante, car il s'agit d'une menace contre l'État tunisien et ses acquis".

"Aujourd'hui, nous nous sommes assurés que nos forces de l'ordre sont prêtes, on est venu ici pour leur remonter le moral et les encourager. Ils sont ici à Kasserine, la première ligne de défense du pays. Ils sont la fierté du pays, notre fierté à tous" a t-il indiqué lors du point de presse

Après avoir visité les forces sécuritaires, le chef du gouvernement s'est rendu à l'hôpital régional de Kasserine, surchargé après l'accident de la route qui s'est produit mercredi et ayant entraîné plusieurs morts et de nombreux blessés.

Après avoir revu la situation de l'hôpital avec son directeur et le gouverneur, Youssef Chahed a indiqué qu'une réunion était prévue cet après midi avec la ministre de la Santé Samira Meraï afin de trouver une solution aux problèmes que rencontre l'hôpital régional de Kasserine.

Il a par ailleurs affirmé qu'une enquête sera ouverte sur les causes de l'accident afin que "chacun assume ses responsabilités".

"Le gouvernorat de Kasserine connait de grands problèmes au niveau du développement depuis longtemps. Nous avons commencé (à gouverner) depuis 48 heures mais nous avons tenu bon à être ici. J'ai effectué ce matin une visite à l'hôpital de Kasserine qui connait de nombreux dysfonctionnements qui seront résolus dans les plus brefs délais" a affirmé Youssef Chahed

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.