Huffpost Tunisie mg

1895 projets industriels déclarés par les investisseurs tunisiens à fin juillet 2016

Publication: Mis à jour:
EMISSIONS DE CO2
Reuters
Imprimer

Alors que la Tunisie s’apprête à organiser la conférence internationale sur l’investissement, une occasion pour relancer un secteur en léthargie, le rythme des investissements industriels au cours des sept premiers mois de l’année 2016 poursuit son alanguissement.

Après le pic enregistré en février 2016, soit un volume d’investissements déclarés de 368,3 MDT, le portefeuille d’investissement tombe à 199 MDT en juillet de la même année. En dépit de ce rythme mensuel descendant, le volume cumulé des investissements déclarés dans l’industrie a enregistré un accroissement de 19,5% au cours des sept premiers mois de l’année 2016, comme en atteste le dernier bulletin de conjoncture publié par l’APII (Agence de Promotion de l’Investissement et de l’Innovation).

Hausse de 99,9% des investissements déclarés dans l’industrie mécanique et électronique

Par secteur d’activité, deux secteurs s’accaparent la part du lion des investissements déclarés à savoir l’industrie agroalimentaire et les industries mécaniques et électriques, soit des hausses respectives de 56,4% et de 99,9%. Le bulletin de conjoncture note: "la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de pièces mécaniques pour le secteur aéronautique pour un montant de 67.6 MD avec un capital mixte, à la déclaration de l’extension d’une unité totalement exportatrice de fabrication de pièces de structure aéronautique pour un montant de 35.6 MD avec un capital 100% étranger et à la déclaration de la création d’une fonderie totalement exportatrice pour un montant de 25.0 MD".

Par contre, tous les autres secteurs d’activité industrielle affichent une baisse dans les investissements déclarés notamment en ce qui concerne le secteur du textile-habillement, du cuir et chaussures, qui enregistre une chute de plus de 80%.

74% des investissements déclarés 100% Tunisiens

S’agissant des investissements à parts étrangers, une amélioration a été enregistrée au cours de la même période de référence par rapport à l’année 2015.

Les investissements mixtes ont atteint un volume de 283 MD, soit une croissance de 30,5%. Qu’aux projets 100% étrangers, les investissements ont atteint 252.7 MD contre 156.1 MD durant les sept premiers mois 2015 (+61.9%) et ce malgré la baisse de 22,2% du nombre de projets créés et de 3,2% du nombre d’emplois générés par ces investissements.

Par ailleurs, les investissements des Tunisiens s’accaparent le gros lot des investissements déclarés en volume et en valeur. En effet, sur 2180 projets déclarés à fin juillet 2016, 1895 projets ont été déclarés par des investisseurs tunisiens pour une enveloppe d’investissement de 1080,5 MD, soit 74,34% du total des intentions d’investissement dans le secteur secondaire. Ceci démontre la volonté des acteurs nationaux de booster le rythme des investissements.

Baisse de plus de 52% des investissements déclarés dans la région de Kasserine

Au niveau régional, les disparités régionales persistent et signent. Les volumes d’investissement les plus conséquents ont été enregistrés dans les régions de Ben Arous, Zaghouan et Sfax.

En valeur, les investissements dans les régions de Kasserine, Gabès et Tataouine affichent une baisse respective de 52,7%, de 32,6% et de 62,5%.par ailleurs et malgré l’amélioration des investissements déclarés dans la région du Nord Ouest, le volume des investissements reste dérisoire, ne dépassant pas les 13,8 MD au Kef.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.