Huffpost Maroc mg

Agadir aura son palais des congrès en 2020

Publication: Mis à jour:
AGADIR
Panorama of Agadir, Morocco. A view from the mountain. | czekma13
Imprimer

ÉQUIPEMENTS - Le projet portant sur la construction d’un palais des congrès à Agadir vient d’être approuvé, a annoncé, lundi 29 août, le wali de la région Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane, Zineb El Adaoui.



Mobilisant une enveloppe de 1,4 milliard de dirhams, le projet prévoit également la construction d'un Centre d’exposition et de conventions à l'horizon de 2020. 


El Adaoui, qui intervenait lors d’une réunion consacrée à la présentation du bilan d’activité du Centre régional d’investissement de Souss-Massa au titre du premier semestre 2016, s’est félicitée de l’approbation de ce projet qui dotera la capitale de Souss de ces deux structures “nécessaires”.



Le wali a exhorté également les décideurs à orienter et à adapter les projets d’investissement vers les besoins réels de la région, à renforcer l’efficacité institutionnelle, à mettre en place un comité de suivi des projets d’investissements validés et à améliorer la communication et l’échange entre les intervenants. 



Le directeur du CRI de Souss-Massa, Khalil Nazih, a indiqué, de son côté, qu’au cours de ce premier semestre 2016, le bilan des investissements du CRI-Souss-Massa a enregistré une augmentation de l’ordre de 8% en comparaison avec la même période de l’année 2015 avec plus d’un milliard et demi d’investissements engagés et près de 3.160 emplois à créer. 



50% de ces investissements ont été réalisés par le secteur du tourisme, l’un des leviers majeurs de l'économie de la région, a précisé Nazih, soulignant que plusieurs projets d’investissements structurants ont été approuvés durant ce semestre tels que le projet d’aménagement d'un Aquaparc au centre d’Anza qui mobilisera un investissement global de 25 millions d’euros ou le projet de réalisation d’un parc d’attraction et de loisirs "Agadir Land" qui nécessitera un investissement de 192 millions de dirhams et permettra la création de 750 emplois directs.



"Cette dynamique est la résultante de la volonté de plusieurs acteurs et porteurs de projets nationaux, étrangers mais aussi d’une implication forte de nos Marocains résidant à l’étranger, qui étaient derrière l’ouverture et le démarrage de plusieurs chantiers et initiatives locales génératrices de valeurs ajoutées et d’emplois", a affirmé le directeur du CRI.

Close
Voyagez au coeur d'Agadir d'autrefois
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée