Huffpost Algeria mg

Bruxelles inflige à Apple une amende record de 13 milliards d'euros

Publication: Mis à jour:
TIM COOK
FILE - In this April 30, 2015 file photo, Apple CEO Tim Cook responds to a question during a news conference at IBM Watson headquarters, in New York. The dispute over whether Apple must help the FBI hack into a terror suspect's iPhone is about to play out in a Southern California courtroom. The hearing Tuesday, March 22, in U.S. District Court in Riverside is the first in the battle that has seen Cook and FBI Director James Comey spar over issues of privacy and national security. (AP Photo/Richa | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

Ça y est, la sentence est tombée. La Commission européenne, qui devait se prononcer ce mardi 30 août, somme Apple de rembourser à l'Irlande plus de 13 milliards d'euros.

"La Commission européenne a conclu que l'Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pour un montant de 13 milliards d'euros (...) L'Irlande doit maintenant récupérer les impôts impayés par Apple sur son territoire entre 2003 et 2014, à savoir 13 milliards d'euros, plus les intérêts", écrit l'exécutif européen dans un communiqué.


"Les États membres ne peuvent accorder des avantages fiscaux à certaines entreprises triées sur le volet. Cette pratique est illégale au regard des règles de l'UE en matière d'aides d'État", a déclaré Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence. "Ce traitement sélectif a permis à Apple de se voir appliquer un taux d'imposition effectif sur les sociétés de 1% sur ses bénéfices européens en 2003, taux qui a diminué jusqu'à 0,005 % en 2014", estime l'exécutif européen, gardien de la concurrence dans l'UE.

L'Irlande conteste avoir octroyé des avantages

"L'Irlande doit maintenant récupérer les impôts impayés par Apple sur son territoire entre 2003 et 2014, à savoir 13 milliards d'euros, plus les intérêts", continue-t-elle. L'Irlande conteste de son côté avoir octroyé des avantages fiscaux à Apple, et a fait appel de cette décision.

"Je suis en profond désaccord avec la décision de la Commission", a immédiatement déclaré le ministre des Finances irlandais, Michael Noonan, dans un communiqué. "Cette décision ne me laisse pas d'autre choix que de demander l'aval du gouvernement pour faire appel", a-t-il ajouté.

Ce montant de plus de 13 milliards d'euros est un record dans l'histoire des affaires d'aides d'Etat, dans le collimateur de la Commission européenne. Jusqu'ici, la plus grosse somme qu'a dû rembourser une entreprise, épinglée par l'UE en matière d'aide d'Etat, s'élève à 1,29 milliards d'euros, selon un porte-parole de la Commission européenne.

Cette décision avait été infligée au circuit automobile du Nürburgring en Allemagne qui avait reçu des aides d'Etat incompatibles avec les règles européennes de la concurrence, a précisé ce porte-parole.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.