Huffpost Maroc mg

La lettre qu'a reçu Albert Cohen de Mohammed VI pour sa chanson "Touche pas à mon roi"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MUSIQUE - Début août, Albert Cohen, musicien et propriétaire du resto-bar La Calèche à Casablanca a publié “Touche pas à mon roi”, un titre patriotique illustré par un clip fait avec les moyens de bord, qui a été écrit "pour défendre une patrie et son roi des commérages de certains gens qui n'ont pas le plaisir d'avoir ce qu'on appelle un savoir-vivre", prévenait Albert Cohen à la sortie de son single.

Quelques jours plus tard, le musicien a reçu un courrier du roi Mohammed VI afin de le remercier pour cette chanson qu’il lui dédie. “Je suis profondément fier et très honoré par la lettre royale que Sa Majesté Mohammed VI que Dieu le bénisse a bien voulu m’adresser suite à la dédicace à Sa Majesté de ma récente chanson”, a-t-il écrit dans une publication postée sur sa page Facebook, photos du courrier à l’appui.

Le musicien a même sponsorisé ce post afin de lui garantir un maximum de visibilité sur le réseau social. Résultat: Près de 1.500 likes, 130 partages et une centaine de commentaires, pour la plupart encourageants.

Dans le courrier écrit en arabe, et signé Mohammed VI himself, le souverain accuse réception de la chanson envoyée par Cohen et le remercie pour “cette belle initiative”. Le roi souhaite “encore plus de succès, de créativité et de réussite dans les projets artistiques” que lance le musicien.

Si le clip de “Touche pas à mon roi” a dépassé les 150.000 vues sur Facebook, il n’a pas reçu que des réactions positives. Et pour cause, le texte, chanté en français, arabe, hébreu et amazigh, laisse perplexe. "Touche pas à mon roi parce qu'il est beau, touche pas à mon roi, il est ma richesse, touche pas à mon roi parce qu'il est bonté, et s'il est beau et riche je suis rempli de liesse”, chante Cohen et ses collaborateurs dans le refrain.

LIRE AUSSI: