Huffpost Maroc mg

Pierres et Ananas, une nouvelle marque marocaine de bijoux "engagés" (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
13879195_972380996208883_2677741230021578591_N
Découvrez P&A, une marque de bijoux "féministe" et "engagée" | Pierres et Ananas
Imprimer

BIJOUTERIE - Dites bonjour à Pierres et Ananas, une nouvelle marque de bijoux fondée par une jeune Marocaine installée à Paris. Sara Benmoumen, jeune étudiante en marketing international dans une école de commerce vient de lancer sa nouvelle griffe de bijoux “engagés”.

Et pour cause, P&A souhaite offrir des bijoux unisexes et non connotés. “Je n’ai jamais trouvé de bijoux qui me correspondaient sur le marché”, raconte-t-elle sur la vidéo promotionnelle de son nouveau projet. Sara Benmoumen évoque notamment des motifs “girly” trop présents dans le marché de la bijouterie féminine, à savoir les papillons, coeurs et autres pendentifs qui renvoient à une image cliché de ce qui représente la féminité.

Pierres & Ananas... C'est quoi ?

Viens, découvre moi, Pierres, et Ananas, enfin si tu veux... enfin, si tu n'as pas la flemme, clique sur "j'aime" :D !

Posted by P&A on Friday, August 26, 2016

C’est pour cela qu’elle souhaite donner le choix à ses clients. “Il y a des choses pour les femmes comme pour les hommes, mais je refuse de dire ce qui est fait pour qui. Les clients choisissent comme ils veulent ce qui correspond à leurs goûts”, nous explique-t-elle.

Cette collection de bijoux, elle l’a conçue personnellement. “J’ai rassemblé des pierres semi-précieuses, des pendentifs que j’ai choisi au Maroc, qui représentent des symboles berbères et touareg, entre autres”, poursuit notre interlocutrice dont les créations sont confectionnées par des artisans au Maroc, afin de “valoriser leur talent et leur permettre de jouir de meilleures conditions de vie”.

Ce travail de conception a permis de concocter une collection d’une vingtaine de bracelets et de pendentifs aux noms originaux. Sur sa page Facebook, on peut commander un “Maître bonhomme sur un collier perché” à 75 euros, un “Jade et la fibule hallucinogène” à 90 euros ou encore un “Heureux mais pas imbécile” à 75 euros. Le prix des bijoux varie entre 75 et 120 euros selon les matériaux utilisés pour la confection.

Comment obtenir l’un de ces colliers ou bracelets? Pour l’instant, Sara Benmoumen commercialise ses bijoux uniquement sur sa page Facebook ou par mail. “Nous sommes en train de travailler sur un site qui servira de vitrine, mais ce ne sera pas un site e-commerce dans un premier temps. Il servira uniquement à prendre commande”, nous explique-t-elle. Les frais de lancement d’une plate-forme de e-commerce étant généralement élevés, la jeune entrepreneuse a un “business encore tout petit” pour l’instant.

LIRE AUSSI:

Close
10 pièces de bijoux minimalistes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée