Huffpost Tunisie mg

Les 5 souhaits de Habib Essid au gouvernement d'union nationale

Publication: Mis à jour:
ESSID BCE
CAPTURE ECRAN
Imprimer

Lors de la cérémonie de passation de pouvoir qui a eu lieu lundi 29 août 2016, au palais Dhiafa, le chef du gouvernement sortant, Habib Essid a prononcé une allocution dans laquelle il a félicité le nouveau gouvernement d'une part, et a exposé le bilan de son équipe, d'autre part.

Essid a insisté sur le fait que la continuité est importante pour la réalisation des objectifs de son gouvernement. Pour cela, il a évoqué les 5 "souhaits" qu'il aimerait voir le nouveau gouvernement concrétiser.

- "Avant tout, je souhaite que ce gouvernement dure. La pire chose à faire pour ce pays est de renouveler les gouvernement chaque année, ce gouvernement doit rester en place jusqu'en 2020, car le changement nuit gravement à la stabilité de notre pays" indique-t-il.

- "Je souhaite aussi que plus aucun attentat ne touche la Tunisie car les conséquences seraient catastrophiques pour l'économie nationale" lance-t-il avant d'être interrompu par les journalistes présents au fond de salle lui annonçant qu'au moment même, une opération terroriste a fait trois morts parmi les soldats de l'armée nationale à Jebel Sammama à Kasserine.

- "Je souhaite également que la situation se stabilise en Libye car c'est très important pour nous", indique-t-il.

- Essid est revenu également sur le problème de sécheresse qui menacent la sécurité hydraulique en Tunisie. En effet, "la pluie étant devenue rare ces derniers temps", Essid a souhaité l'amélioration de la situation climatique pour le bien de l'agriculture.

- Le chef du gouvernement sortant a, enfin, souhaité plus de compréhension de la part des habitants de Gabès et de Kasserine et ce en ce qui concerne l'affaire du phosphate et du bassin minier.