Huffpost Maroc mg

18 soldats tués et 120 blessés par Daech en Libye

Publication: Mis à jour:
ISLAMIC STATE LIBYA
A fighter from Libyan forces allied with the U.N.-backed government, who was injured during a battle with Islamic State fighters, is treated at a field hospital in Sirte, Libya August 27, 2016. REUTERS/Hani Amara | Hani Amara/Reuters
Imprimer

TERRORISME - Dix-huit soldats des forces loyales au gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont été tués et 120 autres blessés lors de combats, ce dimanche 28 août à Syrte, contre les éléments de l'organisation Etat islamique (EI), a indiqué une source médicale.



Ces soldats ont été tués dans le cadre de "la dernière phase" de l'offensive lancée par le GNA en mai pour déloger l'EI de la ville de Syrte, située à 450 kilomètres à l'est de Tripoli, a ajouté cette source citée par des médias .



Les forces du GNA ont lancé dimanche "la dernière phase" de l'offensive contre les positions contrôlées par l'EI dans son bastion de Syrte, avait annoncé un porte-parole de ces forces. 



"Nos forces sont entrées dans les deux derniers quartiers de Daech à Syrte", avait déclaré Reda Issa, porte-parole du centre de presse des forces pro-gouvernementales, cité par des médias, ajoutant que "l'ultime bataille de Syrte a commencé". 



"Environ 1.000 soldats participaient à la dernière phase de l'opération", avait souligné Issa. Syrte est la principale ville contrôlée en Libye par l'EI qui en a pris le contrôle en juin 2015. Les forces du GNA y sont entrées le 9 juin dans le cadre d'une offensive lancée le 12 mai.



Selon le centre de presse des forces du GNA, cette progression intervient "après une nuit de raids de l'armée de l'air" des Etats-Unis qui soutient les troupes loyalistes à Syrte depuis le 1er août, à la demande du GNA. 



LIRE AUSSI:
Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée