Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Saadi- Chemakh, un tandem tuniso-algérien partage la scène de Juste pour rire

Publication: Mis à jour:
NIDHAL
Ifm
Imprimer

Ce n’est pas un spectacle, mais deux qui ont été présentés lors de la 3ème soirée de l’édition tunisienne du festival Juste pour Rire organisé par Radio IFM. Ils ont été programmés après que Jean-Marie Bigarre ait annulé sa présentation, l’humoriste français ayant eu un malaise sur scène il y a de cela quelques jours.

Dans la soirée du 26 août, les spectateurs ont donc pu découvrir sur scène deux humoristes. Le premier est tunisien et est connu du public pour un rôle dans une production télévisuelle et le deuxième est franco algérien et est connu pour ses prestations dans le
cadre du Jamel Comedy Club.

Nidhal Saadi et Ferid Chemakh ont présenté sur la scène du théâtre de plein air de Hammamet deux spectacles en langue française, évoquant les deux, les impressions d’un arabe tentant de s’insérer dans une société différente de la sienne, française en l’occurrence. Deux exemples d’intégrations houleuses racontées sur un ton sarcastique. Des paradoxes relatés nait une autodérision hilarante.

Nidhal Saadi, un Tunisien bien d’ici, ailleurs

Une entrée sur scène en musique, un accompagnement chorégraphié aux sonorités africaines et quelques centaines de spectateurs venus découvrir cet acteur tunisien autrement. Celui que le public connaît dans les deux saisons du feuilleton ramadanesque du producteur Sami Fehri a fait découvrir une autre partie de sa passion. "Je passe avec plaisir de la télévision à la scène. Le petit écran peut être tremplin vers le théâtre et l’un complète l’autre", explique Nidhal au HuffPost Tunisie.

Celui qui dit avoir aimé la scène dès son adolescence a décidé de travailler sa passion pour en faire un talent, talent qu’il entretient régulièrement car " pour le théâtre, il faut de l’exercice en continu ». Et c’est en France, ce pays où il est installé, que Nidhal Saadi
travaille ses performances. « Il n’a pas choisi la facilité, celle de travailler pour un public qui le connaît et qui a pour lui de l la sympathie. Il est parti se présenter devant un public qui ne le connaît pas du tout et c’est en soi un défi ", lance son compagnon de scène algérien.

Devant un public qui s’est dit quelque peu dérangé par l’aspect court de la prestation, Nidhal Saadi a présenté une partie de son spectacle. Il a, en effet, préféré en éluder un passage de 15 minutes qui aurait pu ne pas toucher les spectateurs car ayant "trait à la
société française ", a-t-il expliqué à sa sortie de scène.

Un choix assumé qui lui aura permis un passage apprécié par des spectateurs partis avec l’envie d’en savoir plus sur ce Tunisien revenu d’ailleurs.

Ferid Chemakh au contact du public tunisien

Une rigueur dans la spontanéité, dans la démarche, dans la gestuelle et une entrée sur scène en assurance devant un public pour le moins gagné. C’est que le Franco-Algérien n’est pas très connu du public tunisien. Et pourtant, il semblait conquis, ce public, dès l’entame.

Se dégage de la prestation de Chemakh, une maîtrise scénique "travaillée longuement", selon ses propres dires. " Je travaille régulièrement sur cet aspect de la prestation ", explique-t- il au HuffPost Tunisie. "Mes passages de 10 minutes dans le cadre du JamelComedy Club sont de véritables exercices ", ajoute-t- il.

Celui qui prépare une nouvelle version de son spectacle qu’il présentera seul sur scène en France s’est dit content du contact avec le public tunisien qu’il rencontre pour la 2ème fois.

Quant aux thématiques traitées, Ferid Chemakh précise qu’il tente de s’éloigner des sujets à aspect communautaires. " L’arabe qui arrive sur scène et offre ses origines en spectacle " un stéréotype que Chemakh dit vouloir dépasser.

Avec son coéquipier de scène tunisien, une véritable amitié s’est créée et un feeling artistique existe désormais, d’après le tandem comique.

Le passage final des deux comédiens sur scène, l’un sortant, de la poche, le drapeau du pays de l’autre, un moment voulu solennel comme pour sceller les liens de deux nations voisines, dans la vie et artistiquement amies sur la scène.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.