Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Lotfi Abdelli, un festival de rires, dans le Juste pour Rire tunisien

Publication: Mis à jour:
RIRE
Juste pour rire
Imprimer

FESTIVAL- La deuxième soirée de Juste pour Rire Hammamet a eu lieu à guichets fermés. Et ils étaient des centaines, Jeudi 25 août 2016, à s'être déplacés au théâtre de plein air de Hammamet pour voir le comédien tunisien Lotfi Abdelli.

Un show qui en est à sa 1003ème représentation et qui continue d'avoir du succès auprès d'un large public. En famille, en couple, en groupe, ils ont fait la queue, plus de trois heures avant le début du spectacle, pour se garantir une bonne place.

Plusieurs spectateurs ont vu Lotfi Abdelli sur scène plus d'une fois, d'autres diront être venus à Hammamet faute d'avoir trouvé des places pour le spectacle précédent, celui de Carthage en l'occurrence. D'autres encore sont restés à l'extérieur tentant, vainement et jusqu'à la dernière minute, de trouver des billets.

rire

Quand ils évoquent le succès de cet été de Lotfi Abdelli qui a réussi à remplir l'amphithéâtre romain de Carthage, un certain 17 août, ils sont nombreux à évoquer un phénomène. Mais Lotfi Abdelli ne se voit pas comme tel.

Au HuffPost Tunisie, il explique que pareille description pourrait coller à un succès rapide et limité dans le temps. Or ce à quoi il aspire, c'est un succès plus durable. Et il avoue avoir travaillé dur pour en arriver là où il est. "J'ai travaillé pendant 25 ans. Je n'ai pas eu 15 prix internationaux pour rien! Cinéma, séries, émissions... J'ai fait des choix et pris des risques à chaque choix ", déclare Lotfi Abdelli.

Créatif dans l'improvisation, le comédien tunisien a conçu son spectacle comme une longue tirade pour et par le public. Un show fait de digressions et d'interactivité avec les spectateurs. Se dégage de deux heures de "talk", une spontanéité maîtrisé, sans dérapage apparent, ni chute improbable; en attestent les rires du public.

Pour Lotfi Abdelli, l'improvisation est un choix qui n'est pas facile certes, mais qu'il préfère. Il déclarera au HuffPost Tunisie que seuls quelques passages de la représentation de Juste pour Rire font partie de la trame de fond qui se répète. Tout le reste du texte est de l'actualité, de l'instantané qui vient au gré du moment et en fonction du public.

abeddli

"A chaque fois que je suis devant une salle comble, je suis heureux puis j'attends devant l'écran les reportages où on parle de moi et qui sont réalisés à la sortie du spectacle. Je suis sonné à chaque fois. C'est bien de moi qu'ils parlent? Ils disent que je suis vulgaire, que mon humour n'est pas fait pour les familles. Oui, ces mêmes personnes qui ont ri aux éclats devant moi", lance le comédien sur scène, dans sa longue série de paradoxes sociaux décrits et raillés.

Car Made in Tunisia c'est la Tunisie d'aujourd'hui et celle des anciens, celle des traditions qui cohabitent parfois comiquement avec la modernité, et d'un lendemain "pour lequel des gens continuent de mourir" conclut le comédien sur scène. Une tonalité touchante choisie pour clore un festival de rires.

Quant à sa vision pour son propre avenir, Lotfi Abdelli répond au HuffPost Tunisie qu'il le voit sur scène. Une scène pour laquelle il travaille déjà d'arrache-pied. " Les 5 ans à venir, je travaille pour, dès maintenant. Je voyage, je fais des représentations en France, incognito, devant un public différent. Cela permet une excellente formation que de faire l'effort de plaire à un public autre que Tunisien", explique-t-il.

"Pas facile, tout de même d'exporter le rire tunisien qui a ses propres spécificités, pas facile non plus de faire rire tout court dans ce contexte général", mais un défi quotidien que mène le comédien tunisien qui a meublé la deuxième soirée du festival Juste Pour Rire. Un défi non pas pour réussir mais pour progresser lui-même et faire durer la réussite.

rire

LIRE AUSSI: Tunisie: 5 choses à savoir sur le festival "Juste pour rire" qui se tiendra du 24 au 30 août à Hammamet

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.