Huffpost Maroc mg

Onze enfants meurent en Syrie après une attaque aux barils d'explosifs

Publication: Mis à jour:
CHILDREN SYRIA AUGUST
Residents flee a site after an air strike on the rebel-held besieged town of Douma, eastern Damascus suburb of Ghouta, Syria August 20, 2016. REUTERS/Bassam Khabieh | Bassam Khabieh/Reuters
Imprimer

SYRIE - Au moins onze enfants et quatre femmes ont trouvé la mort, jeudi 25 août, suite à un bombardement aux barils d'explosifs, mené par des hélicoptères du régime de Bachar El Assad dans un quartier rebelle du sud d'Alep, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Onze enfants et quatre femmes ont perdu la vie à cause de la chute de barils d'explosifs sur des maisons d'habitation à Bab al-Nayrab", dans le sud de la ville. "Deux femmes et six enfants étaient de la même famille", a affirmé l’observatoire.

Par ailleurs, huit civils, dont deux enfants, ont été tués par des bombardements rebelles sur des quartiers gouvernementaux, selon la même source.

Près de 15.000 enfants morts depuis le début du conflit

Ancienne capitale économique du pays, Alep est divisée en deux zones depuis juillet 2012, avec à l'est les quartiers rebelles, et à l'ouest les quartiers tenus par le régime.

Depuis le début de la guerre en Syrie, les enfants sont devenus le symbole du massacre de la population, attaquée d’un côté par Daech, de l'autre par les forces du régime et parfois par la coalition menée par les Etats-Unis.

Selon les chiffres de l’OSDH publiés en début du mois, 292.817 morts ont été recensés par l’observatoire à fin juillet 2016, dont 14.711 enfants.

LIRE AUSSI:
Close
Destruction de l’hôpital Al Quds de MSF à Alep par des bombardements aériens
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée