Huffpost Maroc mg

Les enfants totalisent plus de la moitié des réfugiés dans le monde, selon l'ONU

Publication: Mis à jour:
YEZIDI
A girl from the minority Yazidi sect, fleeing the violence in the Iraqi town of Sinjar, rests at the Iraqi-Syrian border crossing in Fishkhabour, Dohuk province August 13, 2014. REUTERS/Youssef Boudlal (IRAQ - Tags: CIVIL UNREST POLITICS TPX IMAGES OF THE DAY) | Youssef Boudlal/Reuters
Imprimer

RÉFUGIÉS - Les enfants représentent plus de la moitié des 21,3 millions de réfugiés que compte aujourd’hui le monde, sur un nombre record de 65,3 millions de personnes déracinées par les conflits armés, selon un récent rapport de l’Organisation des Nations unies.

Le rapport annuel soumis à l’assemblée générale par la représentante spéciale de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, met en évidence l'impact dévastateur sur les enfants des conflits de plus en plus complexes en dépit des efforts déployés et des progrès importants réalisés au cours de l'année écoulée.

"L'impact sur les enfants de l'échec collectif à prévenir et à mettre fin aux conflits est grave, avec des régions dans la tourmente et une intensification des violations contre les enfants dans nombre de conflits", déplore le rapport, qui couvre la période allant d’août 2015 à juillet 2016.

"Les violations sont directement liées au dénigrement par les parties en conflit du respect du droit international humanitaire et des droits humains", s’indigne la même source.

D'après la responsable onusienne, les crises émergentes et les conflits prolongés ont profondément contribué à perturber la vie des enfants au cours de la période considérée.

Elle a précisé qu'en 2015 et dans la première moitié de 2016, l'Afghanistan a enregistré le plus grand nombre de décès et de blessures parmi les enfants depuis que l'ONU a commencé en 2009 à documenter systématiquement les victimes civiles.

En Syrie et en Irak, la violence s'est poursuivie sans relâche. Au Soudan du Sud, après une année au cours de laquelle les enfants ont été victimes de violations brutales, les espoirs d'une meilleure situation se sont évanouis en raison de la reprise du conflit le mois dernier, indique l’étude.

Le rapport recommande d'accorder une attention particulière aux enfants touchés par les conflits armés dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable et de prendre des mesures appropriées pour réintégrer ces enfants.

LIRE AUSSI:
Close
Des réfugiés syriens dans la neige
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée