Huffpost Maroc mg

A Sète, cinq Marocains arrêtés pour vol de panneaux solaires

Publication: Mis à jour:
SOLAR PANELS
A Sète, cinq Marocains arrêtés pour vol des panneaux solaires | Getty Images/Blend Images
Imprimer

FAITS DIVERS - À la veille de la COP22, que le Maroc s’apprête à accueillir en novembre prochain, même les "criminels" se mettent aux énergies renouvelables. A Sète, dans le sud de la France, cinq hommes de nationalité marocaine ont été arrêtés par la police sur le port de la ville, puis mis en examen pour "recel en bande organisée" de panneaux photovoltaïques.

Selon le procureur de la république de Montpellier, cité par le quotidien régional Ouest-France, ces panneaux ont été transportés d'Italie et devaient être acheminés jusqu’au Maroc. "C'est une affaire qui sort de l'ordinaire", a indiqué Christophe Barret, lors d'un point de presse mercredi. "Nous avons affaire à un véritable trafic organisé".

L’interpellation remonte au 21 août. 1.000 panneaux photovoltaïques ont alors été découverts sur le port de Sète par les douaniers. Ils étaient répartis dans cinq camionnettes prêtes à embarquer sur un bateau à destination du Maroc. Les cinq conducteurs ont été arrêtés. Ils n'ont pu produire aucun document sur la provenance de ces panneaux, souligne la même source.

Les cinq hommes habitent tous la région de Calabre, dans le sud de l’Italie. Selon les premiers éléments de l’enquête, ils auraient perçu des sommes d’argent allant de 700 à 1.200 euros en contrepartie. La valeur de la marchandise est, elle, estimée à 500.000 euros. Les mis en cause risquent jusqu’à dix ans de prison.

LIRE AUSSI: