Huffpost Algeria mg

Séisme en Italie: 247 morts, selon un nouveau bilan

Publication: Mis à jour:
ITALIA EARTHQUAKE
An injured person is carried away on a stretcher following an earthquake at Pescara del Tronto, central Italy, August 24, 2016. REUTERS/Remo Casilli | Remo Casilli / Reuters
Imprimer

Le puissant séisme qui a frappé tôt mercredi le centre de l'Italie a fait au moins 247 morts, a indiqué jeudi matin la protection civile italienne.

Celle-ci a communiqué ce nouveau bilan aux médias italiens, précisant que ce tremblement de terre, un des plus meurtriers de ces dernières années en Italie, avait fait 190 morts dans la région du Latium et 57 dans celle des Marches.

Ce bilan n'a cessé de s'aggraver depuis la secousse meurtrière qui a ravagé plusieurs villages de montagne, à 03H36 (01H36 GMT) mercredi matin. Vers minuit jeudi (22H00 GMT mercredi), ce bilan s'élevait à 159 morts.

La protection civile n'a en revanche toujours pas donné d'indication sur le nombre de disparus, mais son chef, Fabrizio Curcio, interrogé mercredi soir sur la télévision publique Rai, a cité l'exemple d'un hôtel à Amatrice, l'un des trois villages presque totalement détruits par le séisme où une trentaine de personnes étaient logées. Seules deux d'entre elles ont été retrouvées mortes et deux vivantes, avait-il précisé.

Le chef du gouvernement italien a fait état de son côté mercredi en fin d'après-midi de quelque 368 blessés.

- "Ma sœur sous les décombres" -

Les images parvenues des villages sinistrés ont révélé l'ampleur des destructions. Des immeubles ne sont plus que ruines, des gens hagards se regroupent dans les rues. Une photo publiée sur les réseaux sociaux montre des habitants fuyant leur maison, à moitié détruite, suspendus à des draps.

Dans l'une des communes les plus touchées, Arquata del Tronto, le quartier de Pescara, semble rayée de la carte, selon ces images.

"Ma sœur et son mari sont sous les décombres, nous attendons les secouristes mais ils n'arrivent pas jusqu'à eux", a confié à l'AFP Guido Bordo, 69 ans, qui a trouvé refuge près d'Accumoli, épicentre de ce séisme dans la province du Latium, à quelque 150 km de Rome. "Ils ne donnent aucun signe de vie, on n'entend que leurs chats", a-t-il ajouté, prostré sur un banc, aux côtés de son frère. Une famille entière, deux adultes et deux enfants, ont été retrouvés morts dans ce village.

Ce tremblement de terre de magnitude 6.2, selon l'Institut américain de géologie (USGS), mais de 6.0 selon son équivalent italien, a secoué le centre de la péninsule mercredi à 03H36 (01H36 GMT). Il s'agit du plus important séisme en Italie depuis le 20 mai 2012 où un tremblement de terre de magnitude 6.0 avait fait 25 morts entre Modène et Ferrare (nord).

seisme italie

- "Le village a disparu" -

A Amatrice, dans la région du Latium, à proximité de l'épicentre du séisme, des scènes de destruction totale ont été racontées par les habitants de ce village pittoresque et très touristique. Amatrice, où sont nés les "spaghetti all'amatriciana", s'apprêtait à célébrer ce weekend la 50e édition d'un festival dédié à cette recette.

"Le village a disparu. C'est une tragédie", a affirmé son maire Sergio Pirozzi. Le pape François a repris mercredi ses mots pour exprimer combien il était "bouleversé", interrompant l'audience générale qu'il donne chaque mercredi au Vatican.

Parmi les victimes figure aussi une petite fille de neuf mois, retrouvée morte au milieu des décombres à Arquata del Tronto. Ses parents ont été extraits vivants et ont été hospitalisés.

Au moins 200 répliques, dont la plus forte d'une magnitude de 5,3, ont suivi ce séisme, ressenti jusqu'à Rome où nombre de palais ont tremblé. Le 6 avril 2009, un séisme de magnitude 6,3 avait fait plus de 300 morts, non loin du séisme de mercredi. Son épicentre se situait près de L'Aquila, chef-lieu de la région du même nom.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.