Huffpost Maroc mg

Une collecte pour rapatrier le corps de l'athlète marocaine morte en Italie

Publication: Mis à jour:
SIHAM LAARAICHI
Une collecte pour rapatrier le corps de l'athlète marocaine morte en Italie | maratonacoast
Imprimer

HOMMAGE - Décédée le 16 août après avoir été percutée par un train dans la province de Caserta, au sud de l'Italie, la jeune athlète marocaine Siam Laaraichi a reçu les hommages funéraires mercredi 24 août, dans la mosquée de Casapulla, ville où elle habitait.

Après l'accident qui a ému de nombreuses personnes, notamment dans le milieu sportif, une collecte de dons a été lancée pour rapatrier le corps de la jeune femme à Casablanca où vit sa famille. Selon le quotidien italien Corriere della Sera, environ 6.000 euros ont été récoltés et envoyés à sa mère au Maroc.

L’athlète, qui était âgée de 36 ans, avait émigré en Italie il y a sept ans. Grande sportive, elle faisait partie d'une association de coureurs amateurs, participait à des nombreuses courses qui lui permettaient de récolter de l'argent, et vivait aussi de petits boulots, en travaillant notamment auprès des personnes âgées.

Le jour du drame, elle courait sur une petite piste entre deux voies ferrées. Surprise par un train Eurostar qui arrivait, la jeune femme se serait alors déplacée sur l'autre voie. Elle s’est fait écraser par un autre train qui roulait dans le sens inverse.

"Elle avait décidé de venir en Italie pour mettre à profit sa force physique. La course était son travail, elle gagnait souvent et pouvait donc aussi aider sa famille au Maroc", a témoigné le président de l'association de coureurs. "Son rêve? Elle voulait revenir à Casablanca. Elle voulait gagner pour vivre tranquillement, elle et sa famille, surtout depuis la mort de son père, et retourner dans son pays. C'était une championne, dans le sport et peut-être encore plus dans la vie".

LIRE AUSSI: En Italie, une athlète marocaine meurt après avoir été percutée par un train