Huffpost Algeria mg

Un séisme de magnitude 6,2 secoue l'Italie et fait au moins 37 morts

Publication: Mis à jour:
ITALIA
A man is rescued alive from the ruins following an earthquake in Amatrice, central Italy, August 24, 2016. REUTERS/Remo Casilli | Remo Casilli / Reuters
Imprimer

Un fort séisme de magnitude 6,2 a secoué le centre de la péninsule italienne mercredi vers 3H30 mercredi et a été ressenti à Rome, a indiqué dans la nuit l'Institut américain de géologie (USGS).

L'épicentre se trouvait à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à environ 150 km au nord-est de Rome, a précisé l'USGS, tandis que la présidence du Conseil italien a indiqué sur Twitter être en contact avec la protection civile.

Le bilan provisoire, mercredi en fin de matinée, était d'au moins 37 morts, selon un bilan de la protection civile italienne.

Les villages médiévaux de Amatrice et Accumoli ont été particulièrement touchés mais c'était à Pescara del Tronto, dans la région des Marches, que le bilan était le plus lourd avec dix morts recensés mercredi matin, selon la protection civile régionale.

seisme italie


Un précédent séisme de magnitude 6,3, également ressenti en pleine nuit dans la capitale italienne, avait fait plus de 300 morts dans la région de l'Aquila (centre) le 6 avril 2009.

- 'Séisme sévère' -

Interrogé par la chaine Rainews24, le chef de la protection civile Fabrizio Curcio, a fait état d'un "séisme sévère" ayant fait des "blessés" et "plusieurs bâtiments détruits".

L'épicentre se trouvait à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à environ 150 km au nord-est de Rome, a précisé l'USGS, qui a assorti son communiqué d'une alerte rouge, suggérant d'éventuels dommages importants.

italia earthquake

Le maire de Norcia Nicola D'Alemanno a toutefois assuré qu'il n'y avait pas eu de victimes, seulement quelques blessés légers, et des dégâts limités dans cette petite ville très touristique.

Selon les premiers éléments rassemblés par la protection civile, les deux communes les plus touchées sont Accumoli et Amatrice, située à 40 km au sud de Norcia. La première est un petit village de moins de 1.000 habitants et la seconde est un peu plus peuplée avec au moins 2.500 habitants.

Sergio Pirozzi, le maire d'Amatrice, a indiqué sur la chaîne Rainews24 que son petit village avait été partiellement détruit et que des habitants étaient bloqués sous les décombres. "On entend des voix provenant des décombres", a-t-il déclaré sur cette chaîne d'informations en continu.

Une journaliste se trouvant à Accumoli a indiqué sur Rainews24 avoir été réveillée par une très forte secousse qui a creusé une brèche dans le mur de sa chambre. Elle est alors descendue en catastrophe dans la rue avec ses enfants.

Selon un habitant du village d'Arquata, cité par Rainews24, plusieurs bâtiments de cette petite ville située à moins de 25 km de Norcia ont été détruits. Il n'était pas en mesure de savoir si ce séisme avait fait des victimes dans son village.

"Les habitants sont bloqués sur la place centrale, beaucoup de bâtiments se sont écroulés", a-t-il déclaré sur cette chaîne italienne. Au moins deux personnes, des touristes romains, y ont été extraites vivantes des décombres, selon l'agence Agi.

Plusieurs répliques ont suivi ce séisme, dont une de magnitude de 3,9 dans la province de Pérouse, et une autre de magnitude 5,3 ressentie vers 04H30 (02H30) dans la capitale italienne, faisant trembler les palais de la ville éternelle.

Un précédent séisme de magnitude 6,3, également ressenti en pleine nuit dans la capitale italienne, avait fait plus de 300 morts dans la région de l'Aquila (centre) le 6 avril 2009. Mais l'épicentre était situé tout près de la ville de l'Aquila, chef-lieu important de la région, ce qui n'est pas le cas cette fois, a indiqué le chef de la protection civile italienne.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.