Huffpost Tunisie mg

Pas de remaniement pour le nouveau gouvernement: Chahed devant l'ultimatum de l'ARP!

Publication: Mis à jour:
YOUSSEF CHAHED
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Quelques jours après l’annonce de la composition officielle de son équipe gouvernementale, le chef du gouvernement désigné, Youssef Chahed, a déclaré, hier, que son gouvernement ne connaîtra aucun changement tout en fixant un rendez-vous avec les journalistes pour le vendredi prochain à l’Assemblée des représentants du peuple. Cette déclaration a été accordée par Chahed alors qu’il quittait Dar Dhiafa en direction au palais présidentiel de Carthage.

Quelques heures plutôt, la radio Mosaïque FM a publié un article où elle rend un petit aperçu du discours que tiendrait Youssef Chahed lors de la plénière parlementaire dédiée au vote de confiance des députés. Selon la radio en question, le discours en contiendrait un bilan détaillé et chiffré de l’état de l’économie nationale et de l’état des finances publiques. Ce bilan serait suivi des procédures, toujours détaillées, qu’entreprendrait le nouveau gouvernement afin de remédier à ladite crise. La radio a expliqué avoir eu possession de ces informations via une source proche du chef du gouvernement désigné.

Avant cette annonce, et suite à un marathon de négociations avec les partis politiques ayant exprimé leur insatisfaction de la nouvelle composition, Youssef Chahed avait rencontré les quatorze secrétaires d’Etat qu’il a récemment nommé.

Ayant annoncé, dès le début des concertations, que son parti, Al Machroû, ne participera pas au nouveau gouvernement, Mohsen Marzouk a tout de même fait partie de ceux qui ont été le plus reçus par Youssef Chahed et pour cause: le secrétaire-général d’Al Machroû dispose de vingt-cinq précieuses voix au sein du Parlement – de part le bloc Al Horra – qui pourront être décisives surtout si l’Union patriotique libre (UPL) campe sur sa position en ce qui concerne le vote de confiance.

C’est dans ce cadre que Mohsen Marzouk a proposé à Youssef Chahed de soumettre tous les membres de son équipe à la signature d’un ‘"code de bonne conduite". Pour Marzouk, ce code imposerait aux partis politiques au pouvoir de ne plus intervenir dans l’action gouvernementale.

Suite aux différentes réserves qu’il a exprimées quant à l’équipe de Youssef Chahed, Afek Tounes a fini par annoncer, lors d’une conférence de presse organisée ce soir, que son bloc parlementaire votera au profit de ce nouveau gouvernement. Ainsi, et selon les récentes déclarations des différents partis politiques, Youssef Chahed et son équipe devraient réussir à rassembler 171 voix lors de la plénière du vendredi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.