Huffpost Tunisie mg

Tunisie: La mère de Nadhir Ketari en Libye pour chercher Nadhir et Sofiane Chourabi: Les réactions divergent

Publication: Mis à jour:
D
Facebook Sonia Rejeb
Imprimer

Les familles Chourabi et Guetari n'ont jamais perdu l'espoir de retrouver Sofiene et Nadhir, leurs enfants, respectivement journaliste et cadreur, disparus il y a presque deux années en Libye où ils sont allés faire un reportage.

Deux années d'attente pénible et de rumeurs qui soufflent le chaud et le froid mais qui n'ont jamais fléchi la détermination des familles des disparus. Ces dernières n'ont cessé de frapper à toutes les portes, espérant une lueur d'espoir tangible.

Le dernier essai en date est de Sonia Rejeb, la mère de Nadhir qui est allée seule en Libye, plus précisément à la ville de Labraq à la recherche de Nadhir et Sofiane.

Avant son départ, elle a écrit sur sa page Facebook: "Je suis la Tunisie, Je suis l’Etat, je suis le gouvernement, je suis la Constitution, je ne vous laisserai pas tomber Nedhir et Sofien, c’est une promesse", un clin d'oeil pour dénoncer la gestion faite par l'Etat Tunisien dans ce dossier.

facebook

facebook

Un courage salué massivement où un lot de messages de soutien affluent sur sa page Facebook.

facebook

Légende: Le Tunisien est livré à lui-même, fait tout seul, même pour chercher son enfant en Libye, il le fait seul sans soutien

facebook

Légende: Face à un Etat défaillant, Sonia est allée seule les chercher, défiant Daech, leurs armes, vos hypocrisies, la mort, défiant l'Etat laxiste, ses ministres et ses responsables...

Réussira-t-elle les trouver? Si certains s'inclinent devant sa détermination, d'autres, parmi eux les amis des disparus ne cachent pas leur scepticisme amer.

facebook

Légende: Sonia Rejeb est allée seule chercher Sofiane et Nadhir après deux années à solliciter l'aide de l'Etat, de la société civile sans résultats...nous la voyons partir tout en demeurant inertes, rongés par la honte de notre incapacité.

facebook

Légende: Si sofiane était à notre place, il aurait tout fait pour nous chercher...C'est un homme de principe...pourquoi nous les avons oubliés, pourquoi nous sommes si silencieux et passifs...il faut les chercher, chercher une triste ou heureuse nouvelle, l'essentiel est de bouger...

facebook

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.