Huffpost Maroc mg

Un appel d'offres lancé pour réduire la facture énergétique de 64 mosquées du royaume

Publication: Mis à jour:
MOSQUE FES MOROCCO
Nouvelle étape dans le programme "mosquées vertes" | Getty Images/iStockphoto
Imprimer

ENVIRONNEMENT - Nouvelle étape dans le programme "mosquées vertes". Le ministère des Habous et des affaires islamiques et la Société d’investissements énergétiques (SIE) ont lancé, le 16 août, un avis d'appel d'offres visant la réhabilitation d’un groupe de 64 mosquées reparties sur six villes du royaume, afin de réduire leur facture énergétique. L'ouverture des plis se fera le 3 octobre, au siège de la SIE.

Cet appel d'offres fait suite à une convention de partenariat signée le 8 juin dernier entre les deux parties, relative à l'amélioration de la performance énergétique de plusieurs mosquées, et ce en marge des préparatifs de la COP22 qui se tiendra à Marrakech en novembre.

"Optimiser la consommation énergétique"

Le processus de réhabilitation des mosquées du Maroc pour réduire leur facture énergétique a été lancé en 2014 par le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, le ministère des Habous et des affaires islamiques, l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE), et la Société d’investissements énergétiques (SIE). Ce programme a pour objectif "d’optimiser la consommation énergétique dans les mosquées à travers le pays".

Lors du lancement du programme il y a deux ans, la SIE indiquait que ce dernier serait déployé en deux phases: une première concernant 1.000 mosquées de petite, moyenne et grande taille, qui débuterait "par la réalisation d’audits énergétiques des mosquées, l’élaboration d’un modèle d’intervention et d’une estimation du coût de l’optimisation énergétique", opérée par les sociétés de services énergétiques installées au Maroc (ESCO). La seconde phase vise à généraliser ce modèle sur l’ensemble du territoire pour réhabiliter, à terme, 15.000 mosquées.

40% d'économies

Selon la SIE, les nouvelles mesures d’efficacité énergétique devraient générer "au moins 40% d'économies d'énergie par rapport à la consommation historique de chaque mosquée (…) et assez d’économies pour récupérer tous les investissements réalisés pour le projet et ce dans une période maximale de 5 ans", avait-elle fait valoir en octobre dernier lors d'un lancement d'appel à manifestation pour ce programme. Une mosquée moyenne consommerait près de 90 KWh/jour, selon les données fournies par la SIE rapportées par Challenge.ma.

Des lampes led pourraient ainsi être mises en place dans les mosquées afin de réduire la consommation énergétique, de même que des panneaux photovoltaïques pourraient être placés sur les toits des édifices religieux, selon les audits énergétiques menés en 2015 par le ministère des Habous et des affaires islamiques. Le confort des fidèles devrait également être amélioré, avec un "accès à l’eau chaude pour les ablutions et à la climatisation dans les salles réservées à la prière et au recueillement", avait fait savoir la SIE.

A noter qu'une mosquée-école "verte" sera présentée en novembre prochain lors de la COP22 au village de Tamdamt, à une soixantaine de kilomètres de Marrakech, selon Médias24. Le projet est mené par l'association Cluster EMC (efficacité des matériaux énergétiques), en collaboration avec la coopération allemande GIZ.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les plus belles mosquées du Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction