Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Le Conseil de la Choura d'Ennahdha votera pour le gouvernement mais...

Publication: Mis à jour:
CHOURA
Facebook/Ennahdha
Imprimer

Le président du Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha Abdelkarim Harouni a affirmé dimanche que le Conseil approuve la composition du nouveau gouvernement et émet certaines réserves.

Le président du conseil de la Choura n’a pas donné de détails sur la nature de ces réserves, qui a-t-il dit, seront examinées avec le chef du gouvernement désigné Youssef Chahed avant de soumettre la nouvelle composition au parlement.

Il s’exprimait à l’issue de la réunion du Conseil de la Choura.

“Ennahdha avait étudié toutes les personnalités proposées par Youssef Chahed et relevé certaines observations qui seront soulevées ultérieurement”, a-t-il poursuivi.

Le mouvement Ennahdha a obtenu trois portefeuilles ministériels dans le nouveau cabinet, à savoir l’industrie et le commerce, l’emploi, les technologies de la communication et l’économie numérique, en plus de 3 secrétariats d’Etat.

En réponse à une question sur le vote en faveur du nouveau cabinet, Abdelkarim Harouni a assuré que le mouvement soutiendra le gouvernement mais avant, il doit rencontrer Youssef Chahed.

Il a qualifié d’important le rôle d’Ennahdha dans le nouveau gouvernement dans la mesure où il s’est vu attribué des portefeuilles ministériels ” d’une grande importance pour l’économie nationale”, selon lui.

Et d’ajouter que le mouvement oeuvrera à concrétiser les priorités du gouvernement énoncées dans le “Document de Carthage”.

Pour Abdelkarim Harouni, “il n ya pas de crainte de l’hégémonie de Nidaa Tounès à qui reviennent désormais les trois présidences. Le gouvernement qui vient d’être formé est un cabinet d’union nationale soutenu par les organisations, a-t-il fait observer.

“Ennahdha n’acceptera aucun membre du gouvernement soupçonné de corruption”, a soutenu le président du Conseil de la Choura, en allusion aux informations relayées sur une “suspicion de corruption” dans la composition du gouvernement Chahed.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.