Huffpost Maroc mg

Premières indiscrétions sur le programme électoral du RNI

Publication: Mis à jour:
SALAHEDDINE MEZOUAR RNI
Première indiscrétions sur le programme électoral du RNI | Facebook/RNI
Imprimer

ÉLECTIONS - À l'approche des élections législatives, le Rassemblement national des indépendants (RNI) planche sur son programme électoral. Si les grands axes du programme du RNI n'ont pas encore été dévoilés, une source au sein du parti a levé le voile sur les thématiques primordiales et les principaux aspects dont il traitera.

Selon notre source, un comité de pilotage, composé de membres du bureau politique du parti dont, entre autres, le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid et le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration Anis Birou, a tenu une réunion mercredi 17 août avec "cadres du parti, experts, entrepreneurs, étudiants, acteurs de la société civile. L'objectif était de récolter les avis de tout le monde", indique notre interlocuteur.

"Par la suite, quatre ateliers ont été créés. Ces ateliers avaient une mission: celle de décliner des mesures concrètes, pratiques, chiffrées et chiffrables à partir d'un état des lieux qui a été dressé par le comité de pilotage. Nous avons des experts qui sont capables de mesurer le coût de l'initiative et son rendement", ajoute notre source.

Si le RNI "viendra avec moins de propositions" dans son programme électoral, selon notre source, l'avantage de cette démarche est que "les propositions seront réalistes et réalisables, et c'est cela l'enjeu: non pas de promettre mille et une choses, mais d'identifier les cinq ou six enjeux les plus prioritaires, et de trouver les mesures adéquates à mettre en place tout de suite", poursuit notre interlocuteur.

La culture comme levier de développement

Pour l'heure, le RNI ne souhaite pas dévoiler les grands axes de son programme. Néanmoins, "les sujets qui intéressent le plus le parti sont l'école - l'école, et non l'éducation, la précision est importante - le logement - et non pas l'habitat", détaille notre source. Autre sujet primordial pour le parti: l'emploi, "parce que le RNI a dirigé des départements économiques, mais n'a jamais eu la main sur celui de l'emploi, qui est pourtant la porte d'entrée vers tous les sujets économiques".

Puis vient la culture. "De par l'ADN économique du parti, nous estimons que la culture doit être appréhendée non de manière idéaliste, folklorique ou idéologique, mais comme levier de développement économique et source de création de l'emploi. Ce sera notre positionnement pour proposer des mesures pour promouvoir la culture".

Toujours selon notre source, le programme électoral du RNI est en cours de finalisation.

LIRE AUSSI: