Huffpost Maroc mg

Des centaines de musulmans de Melilla manifestent contre l'interdiction d'importer des moutons pour l'Aïd el Kebir

Publication: Mis à jour:
MELILLA MANIFESTATION
Guerrero
Imprimer

PROTESTATION - Des centaines d'habitants musulmans de Melilla (3000 selon les organisateurs, 400 selon la police) ont défilé pendant deux heures dans les rues de l'enclave espagnole, samedi 20 août au soir. Ils protestaient contre l'interdiction d'importer des moutons en provenance du Maroc à Melilla, alors que l'Aïd el Kebir sera célébré aux alentours du 12 septembre.

Les autorités de l'enclave espagnole ont en effet interdit l'importation de 6.000 moutons en provenance du royaume sur leur territoire. Un choix motivé par le risque de fièvre aphteuse, dont plusieurs cas ont été détectés parmi des troupeaux de bêtes marocaines l'année dernière, et la crainte que les moutons ne soient envoyés en Espagne depuis Melilla.

"Notre sunna n'est pas négociable!", ont scandé les manifestants qui ont demandé la levée de l'interdiction du passage des moutons depuis le Maroc, arguant qu'il n'y a plus de fièvre aphteuse dans le royaume et que ces moutons ne seront pas transférés vers la péninsule ibérique mais resteront à Melilla où ils seront abattus lors de l'Aïd el Kebir.

Le président de l'ONG Voluntariado islamico de accion social (VIAS), Abdeljabir Molina Peñafiel, organisateur de la manifestation, a indiqué que celle-ci s'était déroulée sans incident, rapporte le quotidien espagnol Heraldo.es. La manifestation était soutenue par le parti d'opposition de la cité autonome Coalicion por Melilla (CpM).

LIRE AUSSI: