Huffpost Maroc mg

Le discours du roi sur le terrorisme salué par la presse étrangère

Publication: Mis à jour:
MOHAMMED VI
Le discours du roi sur le terrorisme salué par la presse étrangère | MAP
Imprimer

DISCOURS - Les échos du discours prononcé par le roi Mohamed VI, ce samedi 20 août à l’occasion de la Révolution du Roi et du peuple, bruissent encore ce lundi dans les titres de la presse étrangère.

Dans ses habits de Commandeur des croyants, le roi Mohamed VI s’est inscrit dans la tradition marocaine de promotion de l’islam du juste milieu en livrant une diatribe au vitriol contre le fanatisme religieux dont il a condamné les dérives. Le roi a ensuite appelé à contrecarrer ce fanatisme avant d’exhorter les 5 millions de Marocains résidant à l’étranger à se faire des ambassadeurs “de la paix, de la concorde et du vivre-ensemble dans leurs pays de résidence respectifs“.

“Historique“ est le qualificatif qui accompagne le plus souvent les commentaires sur le discours du roi parus dans la presse étrangère. Le quotidien français Le Monde, tout en relevant la condamnation ferme par le roi de l’assassinat du père Hamel survenu fin juillet, relève l’influence du titre de Commandeur des croyants de Mohammed VI. “Le souverain de 53 ans est la figure tutélaire de tous les musulmans du pays, et appelle régulièrement ses concitoyens à pratiquer un islam de paix. Mais c’est la première fois qu’il s’adresse ainsi directement sur ce sujet aux Marocains de la diaspora“, souligne le quotidien français.

Leurs confrères du Figaro, sans faire de commentaire, ont souligné les grandes lignes du discours royal, insistant notamment sur la condamnation des terroristes à l’appui de sourates et de hadiths. Dans le même ordre d’idées, avec son titre "Mohammed VI, discours historique à la veille de ses 53 ans“, le magazine Paris Match, qui est revenu sur la signification de la fête de Révolution du Roi et du peuple, s’est intéressé au décorticage par le roi de la notion de jihad.

Du côté de la presse espagnole, le discours du roi a reçu un écho substantiel. Le quotidien El Mundo, tiré à quelque 350.000 exemplaires, a retenu, outre la condamnation de l’assassinat du prêtre français, l’appel du roi aux musulmans, juifs et chrétiens pour “combattre le fanatisme terroriste“. Le quotidien espagnol a également salué un discours centré sur l’Afrique et la question migratoire, autres sujets abordés par le roi.

La presse anglophone y est également allée de son commentaire. La chaîneBBC a zoomé sur l’adresse du roi faite aux MRE mais aussi la condamnation du suicide comme faisant partie d’un précepte islamique. "Sous Mohammed VI, la monarchie marocaine a pris une image réformiste plus moderne“, relève la chaîne britannique.

Le site anglophone de la chaîne d'information Al Arabiya a de son côté mis en exergue le message adressé à la diaspora marocaine par le roi pour "rejeter l'extrémisme" et "défendre un islam tolérant", rappelant que l'Europe, et la France particulièrement, a récemment souffert de plusieurs attaques menées par des terroristes d'origine marocaine.

LIRE AUSSI: