Huffpost Maroc mg

Ciments du Maroc: L'AMMC valide l'OPA initiée par HeidelbergCement France

Publication: Mis à jour:
CIMENT DU MAROC
Ciments du Maroc: L'AMMC valide l'OPA initiée par HeidelbergCement France | DR
Imprimer

CAPITAUX - L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de viser la note d’information relative à l’offre publique d’achat (OPA) obligatoire visant les actions Ciments du Maroc à l'initiative de HeidelbergCement France.

Selon un communiqué de l’AMMC, l'OPA porte sur l’acquisition des actions Ciments du Maroc non détenues par le groupe Heidelberg, soit 5.441.450 actions, au prix unitaire de 1.130 dirhams.

Le montant total de l’opération avoisine 6,15 milliards de dirhams, et la durée de l’offre s’étalera du 29 août courant au 6 septembre 2016 inclus, précise le gendarme de la bourse.

En date du 1er juillet 2016, HeidelbergCement France SAS a acquis auprès d’Italmobiliare et d’HeidelbergCement AG une participation représentant 45% du capital et des droits de vote dans la maison-mère de Ciments du Maroc, Italcementi.

Cette transaction a été réalisée conformément au contrat d’acquisition conclu entre le géant allemand HeidelbergCement AG et Italmobiliare le 28 juillet 2015 et à des contrats d’acquisition postérieurs.

Au Maroc, l’acquisition par HeidelbergCement France SAS de 45% du capital et des droits de vote d’Italcementi s’est traduite par une prise de participation indirecte, dans Ciments du Maroc, à hauteur de 62,31% du capital et des droits de vote, et par le franchissement indirect, à la hausse, du seuil de 40% des droits de vote entraînant l’obligation de déposer une OPA sur les actions Ciments du Maroc.

Après la fusion de deux leaders mondiaux du ciment à savoir: les groupes français Lafarge et suisse Holcim, l'allemand HeidelbergCement jette son dévolu sur son concurrent italien Italcementi, avec pour ambition de se positionner en tant que numéro un mondial dans les agrégats et numéro deux dans le ciment.

Le secteur cimentier vit actuellement une vaste phase de consolidation mondiale, qui bat son plein avec la finalisation de l’alliance Lafarge-Holcim, et celle de la transaction d’achat de près de la moitié du capital de la maison-mère de Ciments du Maroc par HeidelbergCement.

Au-delà de la valeur générée pour les deux groupes, le rapprochement avec Italcementi devrait permettre à HeidelbergCement d’élargir son portefeuille d’activités sur les marchés matures et émergents.

LIRE AUSSI: Heidelberg France SAS franchit le seuil des 50% dans le capital de Ciments du Maroc