Huffpost Maroc mg

Turquie: Le kamikaze de l'attentat de Gaziantep âgé de 12 à 14 ans selon le président turc

Publication: Mis à jour:
GAZIANTEP
A police officer secures the scene of an explosion where a suspected suicide bomber targeted a wedding celebration in the Turkish city of Gaziantep, Turkey, August 21, 2016. REUTERS/Osman Orsal | Osman Orsal / Reuters
Imprimer

ATTENTAT - L'auteur présumé de l'attentat-suicide ayant fait au moins 51 tués, samedi lors d'un mariage à Gaziantep (sud-est de la Turquie), est un adolescent âgé de 12 à 14 ans, a déclaré, dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan.

L'attaque terroriste a été commise par un adolescent qui "soit s'est fait exploser lui-même, soit la charge qu'il portait à été déclenchée à distance", a indiqué le chef de l'Etat, ajoutant que les premiers résultats pointent du doigt Daech.

Des morceaux d'un gilet d'explosifs ont été retrouvés sur les lieux, ce qui indique qu'il s'agit d'un attentat-suicide, a annoncé plus tôt dimanche le procureur général de Gaziantep.

L'attaque, qui n'a pas encore été revendiquée, a également fait 69 blessés dont 17 dans un état critique.

La province de Gaziantep borde celle d'Alep en Syrie où des affrontements intenses entre Daech et les forces démocratiques syriennes (FDS), alliance de combattants kurdes et arabes dominée par les Unités de protection du peuple (YPG, kurde syrien) considérées par Ankara comme la branche syrienne du PKK, et autres groupes de l'opposition syrienne se poursuivent depuis des semaines dans les villes de Manbij et Jarablus.

Le Parti démocratique des peuples (HDP, pro-kurde), troisième formation politique représentée au parlement, a annoncé, dans un communiqué, qu'il s'agissait du mariage d'un de ses membres.

En octobre dernier, plus d'une centaine de sympathisants du HDP ont été tués lors d'un rassemblement proche de la gare centrale d'Ankara dans l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la Turquie commis par deux kamikazes de Daech.

En juin dernier, trois autres kamikazes soupçonnés d'appartenir à l'EI ont tué 44 personnes dont 19 étrangers dans l'aéroport Atatürk de la mégapole d'Istanbul, théâtre de plusieurs attentats depuis le début de l'année.

Un premier attentat à Sultanahmet, cœur historique et touristique de la mégapole, avait fait, en janvier dernier, onze tués parmi un groupe de touristes allemands et le deuxième, deux mois plus tard en mars, a été commis dans l'avenue Istiklal, artère commerçante donnant sur la place emblématique de Taksim sur le côté européen d'Istanbul, faisant quatre tués dont le kamikaze.

Plusieurs autres attentats suicides attribués à la rébellion du PKK et à l'EI ont été commis, depuis octobre dernier, dans la capitale Ankara et d'autres villes de Turquie.

Le 20 août 2012, dix personnes avaient été tuées et 66 autres blessées dans une attaque à la voiture piégée perpétrée par le PKK à Gaziantep.

LIRE AUSSI: Turquie: Au moins cinquante personnes tuées dans une explosion dans un mariage