Huffpost Tunisie mg

Tunisie: À peine annoncé, le gouvernement Chahed essuie les premiers revers de la part de Afek Tounes

Publication: Mis à jour:
AFEK
Afek Toues:page officielle
Imprimer

POLITIQUE- Alors qu'il vient à peine d'être annoncé, le gouvernement de Youssef Chahed est sous les feux des critiques. Cette fois-ci, elles ne proviennent pas des partis qui ont déjà montré leur refus de participer au gouvernement mais de parti de la coalition au pouvoir, Afek Tounes.

Après les déclarations de Yassine Brahim, président de Afek Tounes qui a exprimé son mécontentement quant au cheminement entrepris par Chahed pour former son gouvernement, précisément "la non-concertation de son parti", c'est Conseil National exceptionnel de Afek Tounes, rassemblé ce dimanche 21 août, qui émet un communiqué qui entérine les propos de son président.

afek

LIRE AUSSI: Tunisie: Yassine Brahim tacle Youssef Chahed et fait durer le suspense quant à la participation de son parti au gouvernement

Yassine Brahim n'a pas apprécié, entre autres, que son parti soit informé de la composition du gouvernement via les médias, a rapporté Jawhara FM.

Il est à noter qu'il a également critiqué sur sa page Facebook, la nomination de Abid Briki et Mahdi Ben Gharbia dans la composition du nouveau gouvernent. Une publication supprimée par la suite.

"Le parti exprime des réserves concernant les concertations qui ont lieu pour former le gouvernement ainsi que sa composition actuelle. Une délégation du parti se chargera d'en discuter avec le premier ministre pour clarifier la situation et endiguer les points conflictuels", a annoncé Afek Tounes, via un communiqué publié le soir de dimanche 21 août.

Le communiqué précise par ailleurs que le parti n'a pas encore pris position quant à sa participation ou pas au nouveau gouvernement, une décision tributaire donc des négociations qui auront lieu entre Chahed et le parti.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.