Huffpost Maroc mg

Hindi Zahra, Momo, Ahmed Chawki... Les personnalités décorées par le roi à l'occasion de la Fête de la jeunesse

Publication: Mis à jour:
HINDI ZAHRA MOMO AHMED CHAWKI
Imprimer

DÉCORATION - Le roi Mohammed VI, accompagné de son fils le prince Moulay El Hassan, et de son frère le prince Moulay Rachid, a présidé, dimanche 21 août au Palais Marshane à Tanger, une réception à l’occasion du 53e anniversaire du souverain et de la Fête de la jeunesse. A cette occasion, le roi a décoré plusieurs personnalités de Ouissams royaux.

Rachid Benzine, Mohamed Rabii et "le Maestro" décorés

Ainsi, Mohammed VI a décoré du Ouissam Al Moukafâa Al Watania de deuxième classe (Commandeur), Rachid Benzine, écrivain et penseur sur l’Islam, résidant en France, Karim Mouttalib, Administrateur général du musée du Louvre à Paris, Roschdy Zem, acteur et réalisateur international, Mohamed Rabii, premier boxeur marocain, arabe et africain à remporter le titre de champion du monde en boxe en 2015, ayant remporté la médaille de bronze aux derniers JO de Rio, Walid Regragui, entraîneur de football et ancien joueur professionnel, et feu Moha Oulhoucine Achibane, alias "Le Maestro", ancien chef d’une troupe folklorique amazighe (la décoration a été remise à son fils M. Al Houceine Achibane).

Le roi a également décoré du Ouissam Al Moukafâa Al Wataniya de 3ème classe (Officier) Abdel Atiq Benchiguer, journaliste et animateur de programmes télévisés, Dina Bensaid, pianiste ayant participé à plusieurs manifestations internationales, El Mahjoub Erraji, acteur de théâtre et de cinéma, Meriem El Moubarik, championne du monde de Muai Thaï en 2016 en Suède, et Mustapha Derkaoui, producteur de cinéma et de télévision.

Leïla Alaoui honorée

Il s’agit aussi de Khaoula Ouhmad et Achraf Ouchen, respectivement championne du monde de karaté dans la catégorie 50 kg et champion du monde de karaté dans la catégorie 84 kg, dont les épreuves ont été disputées à Djakarta en Indonésie, Bouchra Marmoul, championne junior aux jeux équestres, Ahmed El Faqhi, connu sous le nom de "Abdelmounaim El Jamai", artiste-chanteur, Ghita Ben Abdessalam, artiste-chanteuse, Abdelaziz Tahiri, poète et compositeur, ancien membre du groupe "Jil Jilala", et feue Leila Alaoui, photographe marocaine, décédée le 18 janvier 2016 dans les attentats terroristes de Ouagadougou (la décoration a été remise à son frère Soulayman Alaoui).

Ont été également décorés du même Ouissam Khalid Outaleb, ancien joueur de tennis et directeur de compétitions internationales, feu Mustapha Idrissi Mesnaoui, ancien chercheur et critique de cinéma (la décoration a été remise à sa veuve Leila Jamal), Mohamed El Ghaoui, artiste-chanteur, Mohamed Zbadi, connu sous le nom de "Fouad Zbadi", artiste-chanteur, Kabir Mustapha Ammi, auteur, et Hassan Hajjaj, photographe et artiste contemporain.

Hamid El Kasri, Momo, DJ Van...

Le souverain a ensuite décoré du Ouissam Al Moukafâa Al Wataniya de quatrième classe (chevalier) Asmae Lamnouer, artiste-chanteuse, Ali Alaoui, fondateur d’une association dédiée au renforcement de la diversité musicale en Europe, Houda Saâd, artiste-chanteuse, Hamid Farji, connu sous le nom de Hamid El Kasri, musicien et chanteur de musique gnaouie, Sofia El Merikh, artiste-chanteuse, Abdelaziz El Hattab Ibrahimi, acteur de théâtre et de télévision, Janat Mahid, artiste-chanteuse, Abdelhafid Douzi, artiste-chanteur de raï, et Hindi Zahra, artiste-chanteuse, résidente en France.

Le roi a aussi décoré du même Ouissam Ahmed Chawki, artiste-chanteur, Aicha Redouan, artiste-chanteuse qui joue également de la cithare "le qanûn", Nizar Idil, artiste-chanteur, Karen Sandra Ghebbari, championne en patinage artistique, Khalil Belqass, connu sous le nom de Dj Van, auteur-compositeur et Dj producteur, Samir El Moujari, parolier, Mohamed El Mardi, parolier, Mehdi Mzaine, compositeur, Abdelfattah Grini, artiste-chanteur, Mohamed Bousfiha dit Momo, animateur radio, et Tarik Bekkari, écrivain, un des lauréats du Prix du Maroc du livre 2016.

Le souverain a, par la suite, remis un Ouissam Al Istihkak Al Wathani de deuxième classe à Inass Saif, élève résidente en France ayant obtenu la note de 19,60 dans les épreuves du baccalauréat 2016.

Au terme de cette cérémonie, le roi a été salué par Anass Essemari, un jeune de 21 ans en situation de handicap qui bénéficie depuis l’âge de six ans de la bienveillance du souverain. Une sollicitude royale qui a permis à cet enfant de poursuivre ses études au Canada. Anass Essemari était accompagné de sa mère Majda Karama.

Ont pris part à cette réception le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, les présidents des deux Chambres du Parlement, les Conseillers du roi, les membres du gouvernement, les Hauts commissaires, les présidents des instances constitutionnelles, les directeurs des cabinets royaux, les officiers supérieurs de l’Etat-major général des Forces armées royales, les membres du corps diplomatique accrédité au Maroc, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.