Huffpost Maroc mg

40 migrants franchissent la frontière de Melilla

Publication: Mis à jour:
IMMIGRS
40 migrants franchissent la frontière de Melilla | EFE
Imprimer

IMMIGRATION - Une quarantaine de migrants d'origine subsaharienne a réussi ce samedi 20 août à franchir la frontière séparant le Maroc et Melilla. Selon les autorités locales citées par la presse espagnole, ils étaient au total 150 migrants à tenter de forcer le passage de la frontière.

"A 6 heures 45 du matin, un groupe de 150 migrants subsahariens a essayé d'entrer" en escaladant les hautes barrières de la frontière, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la préfecture locale. "Ils ont été repoussés en partie mais environ 40 sont parvenus à passer par-dessus la clôture et à entrer dans Melilla".

Selon la préfecture de Melilla, aucun blessé n'a été signalé, que ce soit dans les rangs des immigrés ou ceux de la Guardia Civil. La dernière tentative massive de passage illégal à la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole remonte au 26 juin, lorsqu'une centaine de migrants avaient essayé de forcé les barrières. Une trentaine d'entre eux étaient parvenus à franchir la frontière.

A leur arrivée à Melilla, les migrants sont généralement placés dans le Centre d'accueil temporaire pour immigrés (Centro de estancia temporal de inmigrantes, CETI).

27.000 régularisations au Maroc

Chaque année, des milliers de migrants risquent leur vie pour atteindre les enclaves de Sebta et Melilla, les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique. En 2014, l'Espagne avait consolidé les clôtures frontalières des deux enclaves pour faire face à l'afflux de migrants tentant de franchir illégalement la frontière.

Certains tentent de franchir les clôtures de six mètres de haut séparant ces enclaves du Maroc, tandis que d'autres essaient de gagner les communautés autonomes à bord d'embarcations.

Afin de répondre à cette crise migratoire en même temps qu'aux critiques d'ONG sur des mauvais traitements subis par les migrants, Rabat a annoncé fin 2013 une "nouvelle politique migratoire", visant notamment à régulariser des milliers de sans-papiers dans le royaume.

A ce jour, 27.000 migrants clandestins ont été régularisés au Maroc. On estime entre 40.000 et 60.000 le nombre de sans-papiers au Maroc.

LIRE AUSSI: