Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Une croissance du PIB révisée en légère hausse au cours du 2ème trimestre 2016

Publication: Mis à jour:
STATISTICS
shutterstock
Imprimer

Une croissance de 1,2% au 2ème semestre 2016, mais…

Une légère reprise de la croissance a été observée au terme du deuxième trimestre de l’année en cours.

Après une croissance infime du Produit Intérieur Brut (PIB) de 1% enregistrée au cours du 1er trimestre 2016, la somme des valeurs ajoutées de la production nationale grimpe de 1,4% au cours du 2ème trimestre de l’année en cours.

Est-cela fin de la morosité économique?

Les industries manufacturières tirent la croissance vers le haut

Selon le dernier bulletin de l’Institut National de la Statistique (INS), l’amélioration de l’activité industrielle a tiré la croissance vers le haut comme l’atteste les chiffres publiés par l’INS.

En effet, une croissance de 3,1 % a été réalisée par l’industrie manufacturière. Une embellie due essentiellement à la hausse de la valeur ajoutée de l’industrie chimique de 28,9% et des industries mécaniques et électriques de 2,7%.

Cependant, une chute de 3,6% de la valeur ajouté du secteur agricole et agroalimentaire a été enregistrée au cours de la même période de référence.

Un repli de 8,9% dans la production des industries extractives

S’agissant des industries non manufacturières, une évolution mi-figue mi-raisin a été contemplée par le secteur. Les résultats provisoires de l’INS attestent d’un repli de la valeur ajoutée du secteur de 0,5%.

Une baisse expliquée par la contraction de la production dans les secteurs extractifs notamment le pétrole et le gaz, soit un repli de 8,9% enregistré au cours du deuxième trimestre 2016.

En ce qui concerne les services marchands, une hausse de 1,2% a été enregistrée par le secteur et ce, en dépit d’une baisse de la production aussi bien dans le secteur du Transport que dans le secteur des services hôteliers et restaurants, soit respectivement de 1% et de 5,3%.

Par ailleurs, le secteur des services marchands dont les services rendus par l’administration tunisienne maintient son trend haussier.

Une croissance insuffisante face à un taux de chômage en perpétuelle hausse

Ainsi les résultats provisoires de la croissance économique publiés par l’INS sont mitigés surtout que le niveau de 1,2% de croissance calculé au cours du premier semestre 2016 reste très loin des prévisions de croissance de 2% attendue pour l’exercice 2016.

La croissance enregistrée est dès lors très timide, voire infime et est incapable de résorber le taux de chômage qui poursuit sa montée.

Toujours selon l’INS et "d’après les résultats de l’Enquête Nationale sur la Population et l’Emploi du deuxième trimestre 2016, le nombre de chômeurs s’établit à 629.6 milles du total de la population active. Par conséquent, le taux de chômage s’établit à 15.6%".

D’où l’obligation de booster le rythme de la croissance, de reprendre la production qui demeure le facteur déterminant de l’évolution du PIB et par ricochet de la croissance économique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.