Huffpost Tunisie mg

Tunisie- J.O: Le sport pollué par le clivage voilée/ dévoilée

Publication: Mis à jour:
RAHMA BEN ALI
Issei Kato / Reuters
Imprimer

Tout a commencé lors de la 12eme place obtenue par l'athlète tunisienne Habiba Ghribi en finale du 3000m steeples aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Le directeur du journal électronique "Assada" Rached Khiari s'était targué d'un statut Facebook au sein duquel il a affirmé que la défaite de l'athlète est dûe "à son corps dévêtu" et à sa "tenue indécente".

Depuis, les performances sportives, principalement des athlètes tunisiennes donnent lieu à de nombreux commentaires sur la question du voile.

Légende: "La sportive ne doit pas dévêtir ses jambes et son derrière pour pouvoir courir. La pudeur et la modestie sont ce qui caractérise notre civilisation, notre culture et notre religion. Ce n'est ni une honte, ni une humiliation. Mes salutations à la femme sportive et militante".

Dernier exemple en date, la défaite de la Rahma Ben Ali, athlète tunisienne, 8eme de finaliste en Taekwondo lors des J.O de Rio.

capture

Légende: "Qu'elle gagne ou pas, la religion n'a jamais été un handicap...la voilée américaine a remporté la médaille d'or et a rencontré Obama...et l'égyptienne a remporté la médaille de bronze en haltérophilie là où celles qui sont dévêtues ne l'ont pas gagnée..."

capture

Légende: "...Tu t'es voilée, c'est l'essentiel. Une défaite vaut mieux qu'une médaille gagnée en portant un pyjama. Le peuple tunisien a perdu beaucoup de ses hommes et ne reste plus que les angiospermes dévêtues"

capture

Légende: "J'aurais voulu qu'elle gagne pour qu'elle démontre aux ennemis de la religion que l'Islam et le voile n'ont jamais été un obstacle pour la réussite et pour montrer que les musulmans tunisiens ne sont pas que des terroristes comme le prétendent certains mais qu'il y a aussi des champions. Sa simple participation est pour moi mais aussi pour les 'femmes libres' de Tunisie une victoire".

capture

Légende: "Pourquoi vous mettez la question de la religion et du voile à toutes les sauces? Si elle avait gagné, il s'en seraient pris à Habiba Ghribi en disant que celle-ci a gagné car elle est voilée. Et quand comme elle a perdu, ils disent qu'elle aurait mieux fait de rester à la maison. Un peuple bipolaire."

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.