Huffpost Tunisie mg

Tunisie- À Mahdia, Jamel violenté et hospitalisé parce qu'il est noir? La société civile réagit

Publication: Mis à jour:
RACISME
Facebook Bornia Ksiksi
Imprimer

SOCIÉTÉ- Un énième cas de violence à l'égard de Tunisiens, noirs de peau? c'est le fait divers qui a été relaté par les réseaux sociaux. Cette fois-ci, c'est à la ville de Mahdia, la victime s'appelle Jamel Ksiksi, il séjournait avec sa famille dans un hôtel de la ville. Jamel avance qu'un serveur de l'hôtel l'aurait frappé parce qu'il était noir, une violence raciste confirmée par les propos mêmes du serveur dans le procès verbal et les témoins, selon la victime, qui a dû être hospitalisé.

LIRE AUSSI: "Certains maghrébins sont pire que racistes, ils sont négrophobes", selon Saadia Mosbah

Une version des faits démentie par la direction de l'hôtel en la personne de son représentant légal Mohamed Ali Houidi, qui avance qu'il s'agit d'une bagarre qui n'a aucun fondement raciste, a rapporté Nessma TV.

Le serveur a été arrêté puis relâché. Pour sa défense, son frère a argué qu'il souffre de troubles psychologiques.

"Pourquoi ces troubles ne se sont manifestés que contre une personne noire!", s'est interrogée Bornia Ksissi, parente de la victime et militante contre le racisme sur son profil Facebook.

racisme

Réagissant à ce fait divers, le Forum pour les droits économiques et sociaux, le réseau euro-méditerranéen pour les droits humains et le comité pour le respect des libertés et des droits de l'Homme en Tunisie ont publié ensemble un communiqué pour dénoncer "cet acte raciste qui reflète l'ampleur de la violence dont sont victimes les personnes noires en Tunisie", appelant par ailleurs à accélérer l'adoption d'une loi criminalisant le racisme en Tunisie.

LIRE AUSSI: Tunisie: Un collectif d'ONG présente une proposition de loi criminalisant toute forme de discrimination

racime

Il est a noter que qu'un sit-in de protestation contre le racisme a eu lieu à Mednine, ville d'origine de Jamek Ksiksi.

racisme

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
"Leila Alaoui "BLADI BLADEK

"Bladi Bladek" réalisé par Leila Alaoui بلادي بلادك" من إخراج المرحومة ليلى علوي"#ما_وصيف_ما_عزي#nioussifniazi#باراكا_و_يزي#BARAKAetYEZZI#masmitich3azi#ما_سميتيش_عزّي#Bladi_Bladek

Posté par ‎ما_سميتش_عزي masmitich3azi#‎ sur mardi 22 mars 2016